Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Bolt détrône King Carl

Posté par: Youssou GNINGUE| Mardi 14 août, 2012 09:35  | Consulté 3974 fois  |  1 Réactions  |   

Le Jamaïcain Usain Bolt est le premier coureur de l'histoire à avoir réalisé sur 100 m et 200 m  des chronos incroyables de  9.59 s et 19.19 s. Avec ces temps,   Bolt devrait être capable de ramener le 400 m sous la barre mythique des 43 s (Record 43s 18 ; Michael Johnson).  Jamais un athlète n’a dominé durant deux olympiques de manière aussi évidente ces deux disciplines de vitesse.

Par rapport à ses propres performances aux championnats du monde de 1991, Lewis annonçait: « il est difficile de réfuter que Lewis est le meilleur athlète ayant foulé une piste d'athlétisme».  Dans cette phrase, Carl Lewis devrait  remplacer le nom  Lewis par Bolt. Carl a été un très grand athlète mais aussi un très mauvais perdant. Quand durant leur concours héroïque de saut longueur, Michael Powell finit par battre le record du monde de 9.95m, Lewis minimisa l’exploit en disant « Il l'a juste fait, c’est un seul saut de circonstance ». Contrairement à Carl, Michael Powell a apprécié les performances de Bolt. Il est même allé trop loin en annonçant que Bolt serait capable de passer les 10 m à la longueur et qu’il serait prêt à l’aider. Quelle différence par rapport à Carl Lewis !

Après les trois médailles d'or de Bolt à Pékin, Lewis a très vite montré ses doutes. «Je pense qu'il y a quelques problèmes», avait-il dit à l'époque. Pourquoi ces suspicions de Carl Lewis ? Les records sont –ils aussi inhumains pour ne pas pouvoir être effectués sans dopage ? Lewis ne s’arrête pas a ce niveau et ajoute : «Des pays comme la Jamaïque n'ont pas de contrôle antidopage aléatoire, aussi peuvent-ils rester des mois sans être testés. Je ne suis pas en train de dire qu'ils ont fait quelque chose de façon certaine».

Quand il n’y a pas de preuves, on ne peut pas accuser ni insinuer. Compte tenu de ses performances, Bolt doit faire parti des athlètes les plus testés. Carl Lewis a raté une chance de se taire. Il a d’ailleurs toujours eu cette attitude égoïste surtout par rapport aux records réalisés en altitude comme celui de Beamon à la longueur (9.90m) ou Calvin Smith  au 100 m (9s 90). Avec Bolt, il a perdu son titre de meilleur athlète de tous les temps et celui d’athlète le plus célèbre.  []

Je comprends très bien la réaction de Bolt quand il déclare sa perte de respect par rapport au fameux Carl Lewis. Personne ne veut que ses performances soient entachées par des suspicions. Carl Lewis cherche  toujours à attirer l'attention sur lui. Pourtant  Lewis avait été testé positif trois fois aux stimulants avant les Jeux de 1988 mais a fait annuler ces résultats par les autorités américaines. Ceci a été facilité par la politique durant cette période de concurrence à outrance de la fédération américaine héritée de la guerre froide.

Bolt a révolutionné la course de vitesse (100 m – 200m) habituellement réservée aux corpulences moyennes et musclées. Avec une taille de 1.96m  et une musculature longiligne mais forte, Bolt a su profiter de ses longues foulées pour dominer la discipline et  semble être au sommet de sa carrière à Londres. Pourra-t-il cependant taquiner la barre des 9s 49. Avec le record du monde 36s 80 au relais 4x100 m, Usain Bolt semble courir moins de 9 s dans une course lancée. Cependant à mon point vue, Bolt semble se situer dans sa phase maximale mais stationnaire [ 9s 58 - 9s 69 ] mais devrait être capable de maintenir sa domination durant les prochains olympiques de Rio 2016.

Qu’on le veuille ou non, Usain Bolt est dejà une légende en gestation. Agréable, relaxe et naturel à tout point de vue, Bolt ne cherche pas à teindre ses cheveux ou à éclaircir sa peau. Comme beaucoup d’athlètes jamaïquains, Bolt est le produit d’une sélection et se revendique fièrement  comme  descendant des survivants de l’esclavage, des luttes pour son abolition ou pour l’indépendance.

Il faut noter que la Jamaïque  a toujours été un réservoir de sprinters dont certains se sont trouvés dans d’autres pays. Cette disposition est-elle génétique ? Il serait plus judicieux d’initier une recherche plutôt qu’accuser délibérément.

Une chose est cependant certaine, les records de UBolt pourraient  être  plus tard  battus. Ceci résulterait de l’amélioration des  surfaces de courses, des conditions d’entrainement et des enjeux.  Et Bolt en est conscient mais Carl Lewis ne l’a  jamais été par égocentrisme.

Pr Youssou Gningue (UL, Dept Math & Info, Canada)
 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou Gningue En Août, 2012 (10:06 AM) 0 FansN°:1
L'avantage de Bolt est d'avoir été initié trop tot (8 ans), d'etre a la fois tres grand (1.96m) et tres fort.

Par rapport a la morphologie, Bolt pourrait classé comme Carl (1.88) dans la catégorie des rares sprinters longilignes.

Bolt a l'avantage d'etre plus fort musculairement et mentalement

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 702834 fois 131 Articles 7711 Commentaires 58 Abonnés

Posts recents
LA VRAIE QUESTION
VERS UNE MONNAIE COMMUNE OUEST AFRICAINE
ALIOU SALL, EN YAKH ET EN YAPP
Belle leçon de Respect et de Sportivité
ET SI WADE SAVAIT
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?