Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

CHANTAGE VOILÉ AU GRAND CHEF

Posté par: Youssou GNINGUE| Vendredi 24 août, 2018 12:08  | Consulté 204 fois  |  6 Réactions  |   

La perte des valeurs éthiques et démocratiques au sein de la classe politique sénégalaise font qu’on assiste à de véritables chantages plus ou moins déguisés qui sont principalement adressés au Président Macky Sall. Son excellence est ici la victime de ces ignobles formes de chantage voilées. Nous en présentons deux formes tirées de combinaisons de différents chantages sélectionnés de la presse écrite ou orale.

La première forme  concerne des partis de l’alliance de Benno Bokk Yaakar.

« Nous soutenons le Président de la République depuis 2010. Nous faisons partie des militants de la première heure. En effet, nous avions détectée en lui un homme intègre, un homme de valeur, un homme à qui nous avons de la confiance. La preuve, il nous l’a démontré depuis qu’il est au pouvoir.  En tant que parti reconnu, nous sommes dans le Benno Bokk Yaakar. Notre principal objectif est de faire élire le candidat Macky Sall en 2019 dès le premier tour. Nous sommes certains de le réussir au sein de notre contrée à cause de notre capacité indiscutable de mobilisation. D’ailleurs, nous y  avions gagné les législatives avec 75 % et sommes très rares a réussir une telle performance. Cependant, nos membres  commencent à se frustrer à cause du manque de considération que nous recevons en retour par rapport aux autres partis de l’Alliance. Les cadres de notre parti ne sont pas moins méritants que ceux qui viennent d’être nommés dans le CSE. Nous espérons que le Président va corriger cette situation d’ici les élections présidentielles. »

 

La deuxième forme  concerne des partis en alliance avec l’Apr dans Macky 2012.

«Nous soutenons le Président de la République depuis 2012 au deuxième tour de l’élection présidentielle. Et pourtant, nous avions été démarchés par certains membres du PDS mais, nous avions noté en Macky Sall les capacités d’un grand leader. Nous l’avions soutenu sans rien demander en échange pour le bien de la nation. Nous n’avions pas été déçus car le Président Sall a été à la hauteur de toute attente. Nous comptons redoubler d’effort en 2019 afin d’assurer l’élection de Macky avec forte majorité dès le 24 février 2019. Nous sommes en alliance avec l’Apr, mais nous ne sommes pas dans le Benno Bokk Yaakar. Parce que lors de la signature du protocole d’accord avec les ministres Mor Ngom, Saleh et autre, c’est eux qui nous ont proposé une formule et on a adhéré à ça. Nous sommes dans la majorité présidentielle, plus précisément dans la coalition Macky 2012. On devait rencontrer le Président de la République depuis lors, mais en vain. Il y a un manque de considération qui existe entre l’Apr et notre parti. Nous faisons tout sur fonds propres mais, en retour, nous n’avons aucune considération de la part de l’Apr et plus particulièrement du Président Sall. Il devrait nous faciliter notre travail sur le terrain en nous accordant cette audience. Notre accompagnage ne pourrait pas continuer sans le minimum de considération.»

À côté de ces démarches de groupes, ils existent des menaces individuelles moins voilés suite à des déceptions de ne pas être nommés dans les listes du CESE et  du HCCT.

Ces formes de chantage, aussi ignobles qu’elles puissent sembler, sont pourtant très compréhensibles. En effet, il peut être inacceptable pour les personnes concernées avec tout ce qu’elles disent avoir fait pour le Président de voir le défilé, financièrement lucratif, au Palais de personnes qui l’avaient combattu. Ces chantages ne sont que des appels pour rappeler leurs présences et contributions.

                         Pourquoi eux et pas nous ?  N’est pas légitime ?

                                    Fot kou ka Soumbeu mo kay fot

Tout ceci a induit  une République de chantages déguisés. Où se trouve, dès lors, la République promise des valeurs ?

 

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (6)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Yoffois En Août, 2018 (13:06 PM) 0 FansN°:1
Moustapha Cissé Lô n’est plus responsable à l’Alliance pour la République (Apr). Il reste un simple militant du parti présidentiel. Il a démissionné de toutes les instances de la formation politique du chef de l'État. Il va cependant soutenir le Président lors des présidentielles 2019. Apres cette date, il va œuvrer a son

AMBITION DECLAREE : MAIRE DE DAKAR OU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE.
Yoffois En Août, 2018 (13:12 PM) 0 FansN°:2
Fatoumata Niang Bâ, UDES-R: «Nous soutenons le président Macky Sall, mais il ne nous considère pas »
Yoffois En Août, 2018 (13:39 PM) 0 FansN°:3
Le dimanche 17 juin 2018, s’est tenue dans l’amphithéâtre de la Maison des Jeunes de la Commune de Ngoundiane, pleine à craquer, une assemblée générale de la section de l’Alliance des Forces de Progrès leadersLa particularité de cette assemblée générale qui a regroupé plus huit personnes, a été la présence massive des autres responsables de sections de l’Afp du département de Thiès, de nombreux sympathisants du Maire Mbaye Dione, mais aussi des partis alliés dans cette Commune (Apr, Parti socialiste et LDR Yeesal).

Le Maire Mbaye Dione et les leaders de la coalition Benno Bokk Yaakar. ont surtout déploré le manque de considération du président de la République vis à vis de la section BBY de Ngoundiane qui a assuré depuis 2012, des succès éclatants (plus de 65% à toutes les élections) au Président Macky Sall et à sa coalition dans le département de Thiès.
Yoffois En Août, 2018 (14:00 PM) 0 FansN°:4
Le secrétaire générale de l’union pour le renouveau démocratique (Urd) ne mâche pas ses mots. Dans les colonnes du journal l’Observateur, Diégane Sène semble être déçu de son compagnonnage avec le Président de la République. Estimant que « Macky Sall a moins servi l’Urd », dans le cadre de leur alliance.

« On ne le comprend pas dans le cadre général du parti. Mais même si c’est difficile j’espère que le Président de la république va corriger cela. Nous avons les compétences qu’il faut pour travailler, nous avons la volonté et le mérite pour être mis en situation de travailler pour notre pays », lâche M. Sène.

Qui ajoute : « Je l’ai dit beaucoup plus crument devant Youssou Ndour et le président de la République, Macky Sa. Si nous voulons être ensemble, travailler ensemble, avoir des résultats ensemble, il faut que nous nous respections».
Youssou En Août, 2018 (14:51 PM) 0 FansN°:5
La première dame des États-Unis, Melania Trump, prévoit un voyage en Afrique cette année.
La date de cette visite n'a pas encore été communiquée encore moins les pays du continent qu'elle envisage de visiter.
"Ce sera ma première visite en Afrique et je suis ravi de m'informer sur les problèmes auxquels sont confrontés les enfants sur tout le continent, tout en découvrant sa riche culture et son histoire" souligne la première dame des USA dans un communiqué.

Elle ne voyagera pas avec le président américain Donald Trump, qui a été critiqué pour avoir prétendument fait référence à certains pays africains en tant que "pays de merde".
Youssou En Août, 2018 (14:55 PM)0 FansN°: 3336194
Le Message ci-dessous a ete poste par ERREUR. Il est assigne a l'article sur Donald Trump. A IGNORER PAR RAPPORT A CE PRESENT SUJET.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 792149 fois 236 Articles 16415 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé