Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

CONTRIBUTION OF TECHNICAL EDUCATION TO SMEA

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 09 septembre, 2018 15:09  | Consulté 63 fois  |  0 Réactions  |   

How can a Technical Education contribute to a Sustainable Mining Environment in Africa (SMEA)?

Comment un enseignement technique peut-il contribuer à  un environnement durable d’exploitation minière en Africa ?

                             -----------------------------------------------------------

DEUXIEME CONFERENCE ANNUELLE DE  E.A.R. (Economic African Rennaissance), Samedi 8 septembre 2018, Green Miller Center Auditorium, Sudbury, ON, Laurentian University, Canada.

                            ------------------------------------------------------------

MOT DE BIENVENU. 

The conference is opened by the Mayor of Sudbury, Brian Bigger who welcomed. He related the history of Sudbury as a devastated mining town.

L’ouverture de la conférence a été menée par Brian Bigger, le maire de Subury qui a souhaité la bienvenue aux différents invités. Il a rappelé l’expérience de la ville Sudbury dans son processus d’inversion vers un environnement durable d’exploitation minière.

PRESENTATION GENERALE

Cette présentation a été excellemment menée par Oumar Toguyeni, Regional Vice President West Africa de IAMGOLD. Oumar, produit de la faculte de science et Technique, Science de la Terre, UCAD,  a décrit l’intervention de IAMGOLD au Burkina Faso, Mali  et Sénégal. Il a montré comment les populations locales sont progressivement tenues en compte et intégrées dans le processus global d’acheminement vers un environnement durable d’exploitation minière. Des projets d’impact social sont encouragés et supportés par IAMGOLD. Le déficit de technicité locale et le besoin de formation ont été notés.

Le cas de IAMGOLD au Burkina Faso a été présenté comme illustration de ce qui est acceptable :

https://www.theglobeandmail.com/news/world/in-west-africa-a-canadian-mining-company-pioneers-the-new-humanitarianism/article535009/

PANEL DISCUSSION. Le panel de discussion a été excellemment modéré par  Angelina Williams.

Question 1. Elle est adressée à Youssou Gningue.  Can you explain what STEM stands for and how these areas of study apply to the mining industry?

J’ai fourni la réponse à cette question en introduisant la notion  d’un système complexe en fournissant tout d’abord des exemples tels que le cerveau, les réseaux sociaux, les marches boursières et un environnement durable d’exploitation minière en Africa.

A complex system is an object composed of many components which may interact in many ways with each other to induce a general robust behaviour. Such a complex object, with a multi-levels of organizations, is adaptive and evolvable.

            THE WHOLE IS MORE THAN THE SUM OF ITS PARTS. - Aristotle

Ensuite la Science des systèmes complexes a été introduite pour étudier ces objets en concentrant sur leurs entités plutot que sur leurs composantes. Cette approche découle vers le STEM (Sciences, Technology, Engineering and  Mathematics). STEM constitue ainsi la meilleure reponse afin d’instaurer un environnement durable d’exploitation minière en Africa.

Question 2. Elle est adressée à Oumar Toguyeni. Mining or commodities has been described as a recession-proof industry, which would lead one to believe there is much more job security in that industry. If I am not a STEM graduate what other areas of opportunity exist for me in this industry?

La réponse a été fournie en faisant référence à IAMGOLD. Oumar y montre comment les opportunités de mise à niveau peuvent pallier au déficit technique. Il a également abordé la question de sécurité et le code minier qui en train d’être mis en place en Afrique.

Question 3. Elle est adressée à Theresa Nyabeze. Mining has long been seen as a male-dominated industry, as one of few women penetrating this market, how has that journey been for you?

En présentant son expérience personnelle et des cas particulier, Theresa a montré comment cette différentiation sexuelle est de plus en plus un problème dépassé. La croyance en sa personne et son potentiel est la clef de ce dépassement sexiste.

Autres questions.  La question de l’impact de l’unité africaine sur les formes d’exploitations minières a été posée et successivement abordée par les panelistes.

Questions du public. Différentes questions  ont été soulevées par le public. Elles concernaient principalement la sécurité et les conditions d’exploitations minières en Afrique.

La conclusion a été effectuée par Konan Kouakou, EAR qui a annoncé leur prochaine rencontre à Abidjan le 29 octobre 2018.

CONCLUSIONS PERSONNELLES ET SENEGALAISES

A  mon point de vue, le Sénégal devrait organiser de telles formes  rencontres pour se préparer à établir  un véritable environnement d’exploitation minière.

Je m’engage à mettre tous mes efforts à assurer les liens entre la nouvelle institution avec les écoles de  mines de l’Université Laurentienne et Cambrian College de Sudbury. Une coopération avec EAR serait également très souhaitable.

Professeur  Gningue  Youssou,

Mathematics and Computer Science Department,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 784346 fois 236 Articles 15228 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé