Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

DEBATS DE CANDIDATS AUX PRESIDENTIELLES 2019

Posté par: Youssou GNINGUE| Lundi 21 mai, 2018 09:05  | Consulté 228 fois  |  1 Réactions  |   

Un débat entre candidats,  pourquoi pas?

Pourquoi en tant que sénégalais, nous ne pouvons pas bénéficier et profiter au moins d’un débat présidentiel ?  A ma connaissance, le Sénégal n’a jamais connu de débats télévisés entre  potentiels candidats, au premier comme au second tour d’une élection présidentielle.

Pourquoi nos candidats au pouvoir évitent, par tous les moyens, de débattre de leur programme aux présidentielles ?

Le président Senghor avait évité lors de sa dernière candidature à affronter les autres candidats. Cette demande avait induit  un débat de procuration Majmouth-Niasse.

Le président Diouf a toujours évité les appels au débat de Maitre Wade de 1982 à 2000. D’ailleurs, lors du second tour des présidentielles de 2000, le candidat Wade, accompagné de Niasse, organisa une marche vers la RTS pour exiger un débat télévisé en direct face au Président sortant.

Le président Diouf a toujours connu ses limites de communication ainsi que les forces de communication du subversif et rusé Professeur Wade.

En 2007, le Président Wade avec son premier ministre Macky sall passent au premier tour. Pas question pour le Président Wade de débattre avec son fils rebelle Idrissa Seck.

Rappelons que le second tour n’est pas un postulat. Fort de ceci, l’opposition protesta en boycottant les législatives 2007. La plus grave erreur de l’opposition sénégalaise ! Avec une Assemblée Nationale complètement  en bleu,  le Président Wade modifia la constitution en faisant passer la durée du mandat de 5 à 7 ans. Jusqu’en 2018, le Sénégal est en train de payer cette erreur monumentale.

En 2012, c’est la grande confrontation entre le maître et l’élève. Pas question pour le Président Wade de se rabaisser à débattre avec son élève. L’ancien directeur de campagne et Premier Ministre Macky Sall ne voulait pas, non plus, débattre avec son maître. En tant que supporter de Macky, je ne souhaitais personnellement pas  un tel débat.

Le grand débat tant attendu n’eut évidemment pas lieu. C’est l’une des plus grandes erreurs stratégiques de Maître Wade. Avec ce débat, il aurait pu faire voir au Sénégal le vrai visage du futur Président du Sénégal.

Malheureusement, aucun texte ne prévoit l’organisation de tels débats entre candidats. Une nouvelle disposition au niveau du code électoral dans ce sens serait une excellente idée pour la vitalité de notre démocratie.

Pouvons-nous rêver d’un débat en 2019 ? Le Président Macky Sall ne voudrait pas prendre un tel risque. D’ailleurs, ses partisans ne le laisseraient pas entreprendre un tel combat d’idées. Walla Bok !

Dr Gningue Youssou, Chair, Mathematics & Computer Science, Laurentian University

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Mai, 2018 (10:32 AM) 0 FansN°:1
Certains diront avec toutes les divergences que nous vivons actuellement par rapport au code, un debat est secondaire. OUI mais ...

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 755243 fois 163 Articles 13191 Commentaires 61 Abonnés

Posts recents
FOCUS ON JAPAN
BALNIOU AKH A KHALIFA SALL
MACKY APPROUVE INDIRECTEMENT CAPITAINE DIEYE
LA DEMISSION DE LA VERITE
SENEGAL, UN PETIT PAYS, DE GRANDS HOMMES
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé