Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

DEFAITE DE TRUMP, SIGNE D’INDEPENDANCE DE LA JUSTICE

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 12 février, 2017 16:02  | Consulté 1184 fois  |  2 Réactions  |   

Aux Etats-Unis d’Amérique, les juges qui devaient se prononcer sur l’appel du Président Trump ont annoncé leur verdict ce jeudi 9 février 2017.

Le bouillant président était dans tous ses états. Le volcan a immédiatement, mais légèrement, débordé en répliquant par un tweet ; see you on court.

Il a passé la nuit la plus terrible de sa présidence en broyant du noir. En effet, il avait tenté d’influencer et d’intimider les juges en annonçant que même un écolier de niveau supérieur aurait pu facilement trancher la question. Bien sûr, en sa faveur ! Il termine avec sa célèbre phrase de persuasion de mensonge :

                                               Believe me ! Believe me !

Pour la première fois, Trump a compris qu’une force s’était dressée devant lui et qu’il avait intérêt d’effectuer un repli tactique.

Le porc-épic a annoncé une contre-attaque imminente par l'amendement du libellé de son décret afin de le rendre infaillible par rapport à la constitution.

Une portion de la justice américaine venait ainsi de faire subir à Trump sa première raclée. Ceci est un signe d’un exemple d’indépendance de la justice américaine.

                                                   DEUG DOU GUINGUE !

                                                     YONE DOU DIADEU !

                                       LA JUSTICE N’EST PAS PARTISANE

Pendant ce même temps, chez nous, au Sénégal, nous assistons à la démission du magistrat M. I. Deme du CMS. Cette démission de protestation peut être, sans aucun doute, perçue comme un signe de dépendance de la justice au Sénégal.

Point besoin de ce signe pour se rendre de l’absence d’indépendance de la justice. Comment peut-elle être indépendante avec les assauts qu’elle subit tous les jours et venant de tous les niveaux ?

La première et la plus dramatique est l’influence de l’exécutif dans le choix des hommes et dans les décisions judiciaires. Cette instrumentalisation de la justice a toujours existé depuis Senghor. D’ailleurs, il est allé jusqu’à la théoriser par ses trois niveaux progressifs et persuasifs d’influence. Cependant, nous pensions avec l’élection de Macky assister à une rupture. Malheureusement, sur le plan d’indépendance de la justice, la situation a semblé empirer.

Dans cette agression de notre système judiciaire, le relais est effectué par les politiciens locaux. Dès qu’il y a un dossier, on s’empresse à les solliciter afin qu’ils  interviennent le plus vite possible. Leur mobile et devise est

                                               BOROM KOUDOU DOU LAKEU

Les principales victimes sont ceux qui ne possèdent pas de bras longs. Certains peuvent sévir à tort en prison pendant des années sans jugement. Le système n’a pas le temps de s’occuper de leurs situations.

Le truchement de la liberté provisoire est utilisé pour certains VIP. Ensuite, le provisoire devient permanent tant que le concerné sait tenir un profil bas. Pas nécessaire de citer des exemples ! Ils sont nombreux autour de nous.

Le relais est, dans certains cas, assuré par le biais de sollicitation de l’influence de fonctionnaires. Les petits démarcheurs ou lakhagneticate s’en mêlent à tous les niveaux.

Le relais peut également être assuré par le biais de sollicitation de l’influence de marabouts. Les voies de sollicitations sont même dégagées bien avant l’intervention de la justice.

Le relais de l’agression peut évidemment être assuré par le biais de sollicitation de l’influence de magistrats. Certains ont même peur de rentrer chez eux.

Heureusement, le Sénégal regorge encore, à tous les niveaux, de personnes dignes et intègres. C’est pour cette raison que l’espoir est toujours permis.

A vous de juger !

Dr GNINGUE Youssou, Chair of Math & Comp. Sc. Dep., Laurentian  University (Canada).

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Février, 2017 (18:05 PM) 0 FansN°:1
pas "signe", mais PREUVE DE L'INDEPENDANCE...
Youssou En Février, 2017 (19:09 PM)0 FansN°: 2798768
Merci pour votre contribution ! Cependant je pense que signe est plus adapté car une prevue doit etre irréfutable (Parole de Mathématicien). En effet, il suffit de considerer le nombre de noirs tués par des policiers et qui n'ont pas été inquiétés pour se rendre compte que cette justice n'est pas indépendante. Seule la justice de Dieu est indépendante et infaillible.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 663964 fois 118 Articles 5415 Commentaires 57 Abonnés

Posts recents
JUSTICE ET IMPARTIALITE
RENDEZ-VOUS MANQUÉ EN VUE DES ÉTAS-UNIS D’AFRIQUE
DEFAITE DE TRUMP, SIGNE D’INDEPENDANCE DE LA JUSTICE
With the ban, how can you knockout ISIS ?
LA BELLE SIGNATURE DE TRUMP
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?