Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA CONTRE PROPOSITION DU PARRAINAGE EST LE BULLETIN UNIQUE

Posté par: Youssou GNINGUE| Lundi 16 avril, 2018 14:04  | Consulté 427 fois  |  2 Réactions  |   

Le principal argument avancé par les souteneurs de la loi sur le Parrainage est la rationalisation des candidats. C’est une évidence que cette loi peut assurer une telle rationalisation. Cependant pour analyser une loi, il faudrait  étudier son applicabilité. En effet, il  faudrait interroger son possible détournement  à des fins non démocratiques.

Pourrait-elle être utilisée dans le  but d’éliminer un candidat  quel que soit la vigilance des autorités ?

La réponse est oui. Avec une somme de 265 millions de FCFA un groupe mal intentionné est capable avec cette loi d’éliminer  n’importe quel candidat (excepté le candidat au pouvoir).

Il suffit de d’engager un candidat mercenaire  dont la confection de sa liste est de s’éliminer avec un candidat cible en amenant ses signataires à signer pour  lui  en échange de compensation monétaire.  Les 65 millions pourront être utilisés pour sa caution qu’il retrouvera quand il se fera volontairement recalé.

Ensuite, il suffira de déterminer la région ou le candidat cible aura plus de difficulté à avoir au moins 2000 signataires. Finalement il faut cibler ces signataires  avec les 200 millions.   

De plus, il faudrait compter sans les erreurs de présence de personnes non inscrites sur ces listes de parrainage qui risquent de disqualifier involontairement  certaines candidatures.

Même animé d’une bonne intention, cette loi nécessite une réflexion assez bien menée. La meilleure rationalisation est l’élection par le bulletin  unique qui rend l’élection moins coûteuse.

Le bulletin  unique rationalise les coûts d’organisation de l’élection ne serait-ce qu’au niveau du tirage des bulletins. En effet, avec 10 candidats, il faudrait 

10 X 65 millions   = 650 millions   de tirages de bulletins

Par contre avec  le bulletin unique, il faudrait 10 fois moins.

Le bulletin  unique décourage les possibilités de spéculations liées au tirage.

Le bulletin  unique réduit les possibilités d’achat de conscience en éliminant la preuve de vote pour un candidat. A la sortie des urnes, l’électeur ne peut pas détenir de bulletin avec lui.

Avec le bulletin  unique la disponibilité du bulletin de chaque candidat est assurée dans tous les bureaux.

Et tous ces arguments et tant d’autres rendent la loi sur le parrainage très suspect et du même coup place le bulletin unique comme contre-proposition de la loi sur le Parrainage.

Prof. Gningue Youssou, Directeur du département  Math & Comp. Sc., Laurentian  University (Canada).

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Avril, 2018 (16:06 PM) 0 FansN°:1
C’est quand son arrogance est au summum que la stabilité d’un pouvoir est à son minimum.

Le régime actuel ne semble pas avoir appris de l’expérience de Wade
Yoffois En Avril, 2018 (00:16 AM) 0 FansN°:2
UNE LOI DOIT ETRE JUSTE ET BIEN REFLECHIE. ELLE NE DOIT PAS ETRE PRECIPITEE MAIS BIEN PENSEE.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 755551 fois 163 Articles 13203 Commentaires 61 Abonnés

Posts recents
FOCUS ON JAPAN
BALNIOU AKH A KHALIFA SALL
MACKY APPROUVE INDIRECTEMENT CAPITAINE DIEYE
LA DEMISSION DE LA VERITE
SENEGAL, UN PETIT PAYS, DE GRANDS HOMMES
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé