Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LA DEMISSION DE LA VERITE

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 17 juin, 2018 01:06  | Consulté 584 fois  |  3 Réactions  |   

En rire ou en pleurer !  Un gouvernement n’est pas une affaire de famille ou d’amis d’où il est possible de démissionner au grès de son humeur et inverser sa décision suite à une réconciliation. Le Ministre du Tourisme a eu le courage de prendre ses responsabilités en démissionnant du gouvernement mais le Président a failli à sa responsabilité en le faisant revenir sur sa décision.

Avec tout le respect que je lui dois, son excellence Macky Sall a clairement démontré qu’il n’est pas un homme de décision.

Si le Président Senghor a été  caractérisé par la recherche du Dialogue, le Président Diouf par le Compromis et le Président Wade par la Confrontation, alors nous pouvons affirmer que le Président Sall symbolise l’Indécision. En faisant revenir son ministre sur sa décision, il a malheureusement fermé la porte à la Vérité.

Vous nous imposez la démission de la Vérité en empêchant celle de votre ministre.

Le peuple sénégalais a le droit de savoir les dessous dans cette sérieuse affaire impliquant plus de ses  29 milliards de FCFA. Les irrégularités  notées dépassent de loin celles pour lesquelles, le maire de Dakar est emprisonné pour 5 ans. Dans ce cas du maire, vous aviez ouvert très rapidement une information judiciaire pendant que vous voulez régler celui-ci  par une démission. La démission n’est pas une preuve d’innocence.

Vous voulez régler ce cas en relevant par différents témoignages les qualités et vertus du Ministre Mame Mbaye Niang. Je n’en disconviens pas mais vous n’avez pas appliqué ce même critère à Khalifa Sall. Il a été le premier à déclarer ses avoirs avant de prendre ses fonctions  de maire sans avoir été obligé. Il a cru naïvement que ceci le mettait à l’abri de toute poursuite.

Certains de votre camp ont voulu régler ce cas en remettant en cause le rapport des experts. Pourquoi ils n’ont pas remis en cause le rapport inculpant le maire Sall ?

Certains de votre camp ont voulu régler ce cas en accusant le ministre de l’économie d’avoir manipulé ce rapport. Dans ce cas, l’un ou l’autre devrait répondre à la Justice.

Toute cette démission, tous ces témoignages et toutes ces accusions fortuites constituent un faux débat.  Dans tous les cas, il semble y avoir, comme le note le rapport, un clair détournement de fonds publics dans cette affaire du Programme des Domaines Agricoles Communautaires (Prodac).

Le succès d’un quelconque programme dépend de la transparence et de la rationalisation des fonds investis tout le long du processus de son application. Ce projet a été évidemment initié dans le but de développement de l’agriculture communautaire et non pour enrichir de quelconques individus.

Dans cette affaire nébuleuse, les responsabilités du Ministère de l’Economie et des Finances et le Département  de la Jeunesse  sont  clairement engagées et posent des questions sur les conventions de financement conclues avec Locafrique et Green 2000. En conséquence une information judiciaire s’impose inévitablement si le peuple sénégalais est respecté  comme l’a déjà exigée  Birahime Seck, Membre du Conseil d’administration du Forum Civil (Dakaractu ;  13 juin 2018). Nous sommes dans l’attente du déclenchement d’un tel processus afin que la Vérité ne démissionne pas.

Dr  Gningue  Youssou, Chair, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Yoffois En Juin, 2018 (02:47 AM) 0 FansN°:1
Nous n'accusons personne. Tour ce que nous voulons est la Verite dans cette situation et toute la verite. Nous souhaitons le recouvrement des sommes detournees.
Youssou En Juin, 2018 (12:20 PM) 0 FansN°:2
Ironie du sort; le Ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, disait concernant le cas Khalifa Sall; laissons la justice faire son travail.
Yoffois En Juin, 2018 (11:21 AM) 0 FansN°:3
Le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, retrouve son poste aujourd’hui, Lundi

À la suite de l’intervention de Macky Sall, Mame Mbaye Niang avait posé comme condition, pour son retour dans le gouvernement, son audition par les corps de contrôle de l'État, notamment l'Ofnac, la Cour des comptes ou l'Ige, histoire de laver son honneur.
Tous les corps de contrôle sauf un : l'Inspection générale des finances (Igf) dont le ministre du Tourisme conteste le rapport sur la gestion du Prodac.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 784385 fois 236 Articles 15230 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé