Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LE BONATE DES LEGISLATIVES

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 13 août, 2017 13:08  | Consulté 447 fois  |  1 Réactions  |   

Leçon  1. Mauvaise organisation des Législatives 2017

La première leçon à tirer de ces législatives sénégalaises de  2017 se situe sans aucun doute au niveau de l’organisation. Ces législatives peuvent être caricaturées ou symbolisées par une tortue ou Bonate.

La tentative d’organisation a commencé très tardivement. Ce retard a été exacerbé par la décision de refonte du fichier et de changement des cartes d’électeurs. Ainsi, cette organisation s’est alourdie pour avancer très lentement comme une tortue géante.

Les cartes n’étaient pas complètement confectionnées au moment des ouvertures des listes. Elles n’étaient pas totalement distribuées au moment des élections.

Certains bureaux n’avaient pas reçu tous les  bulletins de vote. La tortue les avait perdus en cours de route.

Entre  10 h et  Midi, l’élection n’avait pas complétement démarré. La tortue n’était pas encore arrivée.

Las de l’attente, certains lecteurs de la zone de Touba ont saccagé les bureaux de vote. Apeurée, la tortue ne s’y est finalement pas montrée.

Certains électeurs, détenteurs de cartes,  ne savaient pas où voter. Pour eux, La tortue n’était pas encore apparue.

Ces législatives de 2017 symbolise sans aucun doute la tortue de toutes les législatives sénégalaises. Sa carapace est composée de 49 écailles dont les deux sont tombées dans sa course lente.

Je ne comprends pas comment son excellence Macky Sall n’a pas pu voir cette évidence. Comment il a pu apprécier la réussite de cette organisation ? Comment il a pu confondre cette tortue à un lièvre, ce Bonate à un Djiombor ? La raison est qu’il s’est à mon avis trop impliqué dans ces législatives. Même son image était clairement présentée dans les publicités de BBY. Pourtant cette forme de présentation même ombragée avait été décriée du temps de Wade.

A cause de cette détermination, ces législatives sont devenues le Bonate de son excellence Macky. Et il a tout le droit de penser que c’est un Djiombor même si le vieux Djiombar ne le reconnait pas comme un cousin.

A mon humble avis, la première leçon de ces élections devrait résider dans  sa bonne et pertinente évaluation en préparation à de futures  et constructives améliorations.

Dr GNINGUE Youssou, Chair of  Math. and Computer Science Dep. Laurentian Univ., Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Yoffois En Août, 2017 (13:35 PM) 0 FansN°:1
Nous allons essayer tirer successivement toutes les leçons de ces élections législatives qui nous paraissent pertinentes. Nous proposerons également des solutions pour de futures et constructives améliorations.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 702605 fois 131 Articles 7674 Commentaires 58 Abonnés

Posts recents
LA VRAIE QUESTION
VERS UNE MONNAIE COMMUNE OUEST AFRICAINE
ALIOU SALL, EN YAKH ET EN YAPP
Belle leçon de Respect et de Sportivité
ET SI WADE SAVAIT
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?