Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LE SYNDROME DU TROISIEME MANDAT

Posté par: Youssou GNINGUE| Mercredi 06 juin, 2018 00:06  | Consulté 384 fois  |  0 Réactions  |   

Les Présidents  Africains semblent être atteints d’une maladie qui est le syndrome du troisième mandat. La maladie devient apparente quand le deuxième mandat tire à sa fin. Nous allons considérer certains exemples pour appréhender l’étendue de cette maladie.

L’exemple le plus édifiant est celui du géant de la politique, le Président Wade. Quand il entamait en 2007 son deuxième mandat, il disait qu’il était en train d’effectuer son dernier. Et qu’il avait verrouillé la Constitution. Ceci ne lui a pas empêché de la déverrouiller en 2011.

Le Président du Rwanda, Paul Kagame,  a montré qu’il est possible de survivre avec cette maladie. Il est depuis le 17 Avril 2000 le Président  du Rwanda après la démission de Pasteur Bizimungu. À la suite de l'instauration d'une nouvelle constitution par référendum, il est élu au suffrage universel direct le 25 aout 2003  et réélu le 9 aout 2010. Avant la fin de son deuxième mandat, il a organisé un Referendum lui permettant de continuer à diriger le Rwanda. Beaucoup d'observateurs accordent à Paul Kagame le mérite d'avoir apporté la stabilité et la croissance économique de ce pays dévasté. L'efficacité de la lutte contre la corruption au Rwanda, y compris contre des proches de Paul Kagame, est maintenant reconnue au niveau international. Et Paul Kagame est devenu fréquentable.

Dans le pays jumeau du Burundi, le Président, après avoir forcé un troisième mandat, a utilisé la même potion magique pour survivre. Pierre NKurunziza est devenu guide éternel de son parti. Pour guérir de sa maladie non mortel, il  a provoqué beaucoup de morts dans la population.  Il peut être président jusqu’en 2034.

Le Président Joseph Kabila de la RDC est en train d’avoir un troisième mandat forcé en utilisant la non faisabilité des élections. Il va bientôt effectuer deux ans supplémentaires.

Le président ivoirien Alassane Ouattara vient d’être piqué par le moustique Ivorytrimanda. Son deuxième mandat s'achève en 2020. Et il  a déclaré qu'il n'excluait pas un troisième mandat dans un entretien à l'hebdomadaire Jeune Afrique. On le croyait vacciné. C’est une très grande déception. "La nouvelle Constitution m'autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu'à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d'Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes", a déclaré M. Ouattara

Au Togo, le Président Faure ne veut pas entendre parler de limitation de mandats pendant que son opposition cherche à remettre sur pied la Constitution de 1992.

Au Zimbabwe, le Président Robert Mugabe  a quitté le pouvoir par la force

En Algérie, même avec des difficultés motrices, le Président Bouteflika est en train de vouloir solliciter un nième mandat.

Au Cameroun, il faudrait faire à Paul Biya ce qu’il a fait Ahidjo pour le voir quitter le pouvoir.

En Guinée, les populations sont en train de tout faire pour protéger Alpha Condé de cette maladie. Une  fronde sociopolitique s’est installée dans le pays.

Au Sénégal si le Président Macky Sall gagne les élections, la question du troisième mandat se poserait inéluctablement. D’ailleurs, la question a déjà été introduite. Il y a une grande brèche dans la Constitution. Des professeurs de Droit se sont prononcés sur cette question et leur avis est de notoriété.  Cependant,  le Président Sall  ferait mieux de se protéger contre une telle maladie car les Sénégalais préfèrent ne pas savoir la soigner. Il n’aurait qu’à s’inspirer du cas Wade.  

Dr Gningue Youssou, Chair, Math and Computer Science Department, Laurentian University, CANADA 

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 787526 fois 236 Articles 15620 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé