Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Leçons des Présidentielles du Mali

Posté par: Youssou GNINGUE| Mardi 10 juillet, 2018 10:07  | Consulté 96 fois  |  0 Réactions  |   

PRESIDENTIELLE  2018 DU MALI

 

1.- Un Code de bonne conduite pour les partis politiques

Les agents de la presse ainsi que les formations politiques ont signé successivement un Code de bonne conduite pour les élections afin d’assurer des élections transparentes et impartiales. Dans ce Code, les formations politiques ou leurs candidats s’engagent à promouvoir l’Etat de droit. Tous ces acteurs s’engagent à se démarquer de comportements tendant à entraver la démocratie, avant, pendant et après les élections. De plus, le jour du scrutin, ils s’engagent à ne pas manipuler ou corrompre les agents électoraux et de n’entreprendre aucune action susceptible de compromettre le bon déroulement du vote, du dépouillement, de la proclamation des résultats dans les bureaux de vote, de l’acheminement des résultats de la centralisation et de leur proclamation officielle. 

 

2.-  Impartialité de la Commission

La Cour constitutionnelle du Mali a proclamé le samedi 30 juin la liste provisoire des candidats à l'élection du président de la République. Dix-sept personnes, retenues pour le moment, participeront au scrutin du 29 juillet prochain.

Sur trente dossiers de candidatures déposés, dix-sept ont été validés pour le moment par la Cour constitutionnelle.

Ensuite la commission a repêché 7 autres candidats qui avaient introduit des recours. Les 24 candidats à l'élection présidentielle au Mali sont officiellement entrés en lice samedi 7 juillet 2018.

 

3.- Le Bulletin Unique

Au vu de l’utilisation du bulletin unique un partout en Afrique, nous pouvons au Sénégal nous poser la question ci-dessous.

Mais pourquoi, la CENA et le gouvernement ont-ils tant peur et redoutent-ils tellement cette solution idoine du bulletin unique, qui est facile, transparent, fiable, peu onéreux, etc. et qui a fait ses preuves ailleurs ?

Avec 24 candidats et 8 millions d’inscrits, la présidentielle Malienne risque de couter au moins trois fois moins chère que notre présidentielle 2019 avec une hypothèse d’une douzaine de candidats. Cette rationalisation monétaire réside dans la sollicitation au bulletin unique.

Le bulletin unique permet d’éviter d’avoir des bureaux sans bulletins de candidats ou de l’achat de conscience rendant ainsi l’élection plus démocratique.

4.- La sécurité

Finalement la dernière leçon réside dans le fait que le Mali  est en  campagne électorale sous état d'urgence, en proie à des violences Djihadistes et des tensions intercommunautaires. Si le Mali est capable de le réussir dans la paix, le Sénégal ne devrait pas s’inquiéter jusqu’à recevoir des propositions de report.

Que Dieu, le tout puissant, protège notre chère nation

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 772172 fois 204 Articles 14167 Commentaires 62 Abonnés

Posts recents
DEROUTE DE L’EXTREME DROITE A WASHINGTON
CLAIRVOYANCE, COLLABORATION ET HUMILITE, COMME CONSEQUENCE DE LA PRESIDENTIELLE MALIENNE
MON MODELE MATHEMATIQUE A BRILLAMMENT PASSE LE TEST DU SECOND TOUR MALIEN
URGENCE DE SE METTRE AUTOUR D’UNE TABLE
PROCLAMATION DE RESULTATS ELECTORAUX, AVANTANGE SENEGALAIS
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé