Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les leçons du référendum

Posté par: Youssou GNINGUE| Vendredi 25 mars, 2016 16:03  | Consulté 1884 fois  |  1 Réactions  |   

Quinze ans après, l’actuel référendum du 20 mars 2016 n’a pas, à tous les points de vue, ressemblé à celui de 2001. Le référendum de 2001 annonçait l’adhésion au premier mandat de Wade tandis celui de 2016 a établi la première réelle confrontation durant le  mandat de Macky.

A l’image de la participation militaire et paramilitaire, le fort taux d'abstention a fourni le la et indiqué un cheminement vers un taux deux fois moins élevé qu'en 2001, d’autant plus certains leaders ont appelé au boycott. Il faudrait cependant noter que le nombre d’inscrits en 2001  (2, 552 589) ait doublé pour dépasser  5,3 millions d’inscrits. Ainsi, un taux de participation de 40 % dans ce referendum impliquerait des votants qui dépassent de loin le nombre (1 678 097) enregistré en 2001 tandis qu’un taux de 32  % correspondrait  à un nombre (1 696 000)  du même ordre. Un scrutin référendaire n’est pas nécessairement populaire. Dans tous les cas, seules les voix exprimées comptent. L'abstention (même assez élevé avec  62%) n'est pas une décision car qui ne dit mot consent !

Cependant, la première leçon à tirer est que les populations ne sentaient pas impliquées dans cette confrontation d’intellectuelles. Quand une personne vit dans la hantise avec d’énormes difficultés financières et de survie, les querelles politiques sur des questions incomprises deviennent le cadet de ses soucis.

Une autre différence à noter se situe au niveau de la clarté de la réponse populaire. Durant le referendum de 2001 le OUI l’avait remporté largement avec 94 % des voix exprimées. Par contre, compte tenu de la division et de l’absence de consensus, le résultat du referendum actuel risquait d’avance d’être très serré. Le résultat actuel était prévisible. Nous devons tous, dans un camp comme dans l’autre, savoir qu’une élection n’est jamais gagnée d’avance.

Comme le camp du  OUI a remporté la victoire, le camp du NON doit l’accepter.

La leçon que pourrait retenir le Camp du NON est d’apprendre à partir de cette défaite et de préparer la prochaine et véritable bataille. A certaines choses malheur est bon ! 

L’autre leçon est que l’introduction du débat de l’homosexualité par certains  pour diaboliser le texte référendaire n’a pas été intelligente. En effet, aucune trace du texte ne fait une quelconque référence à l’homosexualité. Tout le monde sait qu’il existe une loi qui criminalise la pratique de l’homosexualité. Son adoption ne peut se faire sans sa décriminalisation donc sans l’abrogation de cette loi. Le choix individuel de la pratique homosexuelle ne peut pas être considéré comme un droit dans un pays où elle est criminalisée.

Toutes nos félicitations au camp du OUI et au Président Macky Sall, mais le véritable gagnant est le Sénégal.

Cependant, la quatrième leçon est que la confrontation dichotomique aurait pu être évitée. En effet, dans tous les deux cas de figure, le Président Macky doit en tirer au moins un arrière goût d’échec.  En effet, le temps de préparation du referendum n’a pas été suffisant. La date a été en conséquence prise dans la précipitation. Une preuve irréfutable est le fait que les 183 386 inscrits dans le fichier  n’aient pas pu voter. Compte tenu de la perte d’urgence due au maintien des 7 ans du mandat courant, le referendum, avec des questions simplifiées, aurait pu être couplé avec les législatives de 2017. Le texte référendaire aurait pu être adopté dans un cadre moins conflictuel et à un coût moindre. Des questions indépendantes et réduites auraient pu être posées. Ceci aurait introduit plus d’objectivité et permis d’éviter la division en deux camps.

Que Dieu, le tout puissant, guide et  protège notre cher Sénégal ! 

Dr Gningue Youssou, Chair of Math and Computer Science Dep., Laurentian University, CANADA

 

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Mars, 2016 (02:19 AM) 0 FansN°:1
Le Président Macky a appelé au travail après les elections. Tournons la page et mettons nous au travail.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 663975 fois 118 Articles 5415 Commentaires 57 Abonnés

Posts recents
JUSTICE ET IMPARTIALITE
RENDEZ-VOUS MANQUÉ EN VUE DES ÉTAS-UNIS D’AFRIQUE
DEFAITE DE TRUMP, SIGNE D’INDEPENDANCE DE LA JUSTICE
With the ban, how can you knockout ISIS ?
LA BELLE SIGNATURE DE TRUMP
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?