Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

MEURTRE DU JEUNE FOOTBALLEUR

Posté par: Youssou GNINGUE| Mercredi 27 juin, 2018 13:06  | Consulté 425 fois  |  4 Réactions  |   

Xalam Demona Baye Nekh

Je ne connais pas Mamadou Lamine Ndoye mais, tout semble me rapprocher de lui. Son nom très familier et son lieu de décès décèlent, à mon niveau, une certaine parenté.  Je ne juge pas,  ni  les circonstances du décès ni le meurtrier.

                                   Mandu est la reine des vertus

Cependant, il y a beaucoup de signes et leçons  à apprendre dans cet évènement malheureux survenu le 21 juin dernier.

Lamine Ndoye, un jeune joueur footballeur évoluant au Portugal, a été tué par un vendeur de chapelet surnommé "Aladji Crouss". Lamine ne verra pas  cette future finale de la fête mondiale de sa passion. D'après des proches, c'est cette nuit même de sa mort qu'il devait rentrer au Portugal.

L'incident a lieu cet après-midi du 21 juin à Yoff en face de la Mosquée des Layènes. Aladji Crouss a poignardé l'ex-joueur venu en vacance au Sénégal avec un couteau au cou. Lamine Ndoye est décédé à l'hôpital Philippe Maguilène Senghor a 30 m de notre maison familiale.

Son visage dévoile le regard d’une très bonne personne. D’ailleurs, il devrait aimer pratiquer sa religion avec tout l’intérêt qu’il a porté a ce symbole mystique qu’est le chapelet.

Concernant le meurtrier, comment peut-on arriver à tuer une personne quand on participe à l’épanouissement spirituel et religieux d’autant de pieux jusqu'à s'appeler Crouss?

Selon les témoins, le jeune footballeur était de passage pour récupérer le chapelet qu'il avait commandé. Mais il s'en est suivi une altercation entre les deux hommes. Le vendeur de chapelet l'a poignardé.

Nous devons travailler sur notre agressivité qui risque dans tous les cas de nous perdre. Aujourd’hui, Aladji Crouss aurait bien continué à écouler tranquillement ses chapelets plutôt que de se retrouver à Reubeuss. Il vient de perdre définitivement son travail. Même les prisonniers ne voudront pas acheter ses chapelets. En effet, il vient d’être déféré et est accusé de délit d'homicide volontaire. De plus, il ne sera plus lui-même parce qu’il aura enlevé une vie  humaine.

Cette histoire me rappelle plusieurs exemples d’agressivité subis lors de mes visites au Sénégal dont je vais relater un pour ne pas alourdir ou personnaliser cet article.

Il y a 20 ans, j’étais venu à Dakar en visite à l’UCAD où je passais mes matinées tandis que je consacrais l’après-midi à la plage de Yoff.  J’avais l’habitude de m’accompagner avec les amis de mon jeune frère, cadet de la famille. Dans ce groupe, certains étaient d’une vingtaine d’années mes cadets, mais nous formions un ensemble plus ou moins homogène. Un jour, j’avais trop tardé à l’UCAD et raté le départ du groupe. Heureusement, Thierno Aw, vivant aujourd’hui en France, était dans la même situation de retard que moi. Nous dûmes effectuer le chemin ensemble. Arrivés au niveau de la route de Tonghor menant à la plage Keussoup  de Yoff, nous avions croisé une connaissance. Je l’ai interpellé avec enthousiasme par son nom pour lui dire bonjour. Il me répondit avec étonnement d’aller me faire foutre ailleurs avec une violence sans mesure tout en m’insultant. Je réussis à maintenir mon contrôle et en lui disant calmement; pardonne moi, Balma Akh. Je voulais juste te dire bonjour.

Et pourtant j’étais plus fort et en meilleur condition que lui.  Et pourtant, à sa vue, je cherchais, dans ma tête, le cadeau que je pouvais lui faire pour m’avoir plusieurs fois défendu quand j’étais enfant. Depuis lors quand je le vois, il accourt pour me saluer et exhiber, comme pour s’excuser indirectement, une familiarité démesurée. Mon ami, Thierno avait été impressionné par mon self contrôle. Et il l’aurait moins été si j’avais étalé cette personne pour le corriger. De plus la correction que je lui ai infligée avait plus de portée sur lui. 

Nous ne devons pas développer une agressivité fortuite. Elle risque à la limite de nous perdre.

                    A  la force brute, il faut toujours opposer une intelligence subtile

Que Dieu, le Tout-Puissant, accepte le mois béni de Ramadan  de Mamadou Lamine Ndoye et qu’il l’accueille dans son Paradis.

 

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (4)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Juin, 2018 (14:59 PM) 0 FansN°:1
Si vous connaissez l’affiliation de jeune, SVP me le comminuquez.
Yoffois En Juin, 2018 (17:28 PM) 0 FansN°:2
Parait-il le meurtrier nommé Aladji Crouss est également reconnu comme quelqu'un de bien. Il a du cédé a un moment donné a son Ego. Il ne faut jamais garder dans le but de l'utiliser si on a un certain tempérament plus ou moins agressif.
Youssou En Juin, 2018 (09:48 AM) 0 FansN°:3
MEURTRE DU TAXIMAN

Nous pouvons mettre dans ce cadre le meurtre du taximan Ibrahima Samb. Il avait été tué d’une balle dans la tête au mois d’octobre 2016 par un artiste, Ousseynou Diop. Le tueur présumé, Ousseynou Diop, vient d’etre renvoyé devant la chambre criminelle, pour assassinat.
Youssou En Juin, 2018 (09:59 AM) 0 FansN°:4
DOUBLE MEURTRE DE Médinatoul Salam

L’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam pourrait être placée dans le cas de trop d’agressivité

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 792182 fois 236 Articles 16415 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé