Angola: première manifestation politique autorisée contre le président

  • Source: : TV5MONDE | Le 18 mars, 2018 à 08:03:57 | Lu 1617 fois | 2 Commentaires
content_image

Angola: première manifestation politique autorisée contre le président

Des dizaines de personnes ont manifesté samedi à Luanda contre l'amnistie prévue dans une loi sur le rapatriement de capitaux depuis l'étranger, lors du premier rassemblement politique autorisé contre le nouveau président Joao Lourenço, a constaté un journaliste de l'AFP.

?Joao Lourenço a succédé en septembre à José Eduardo dos Santos, qui a largement muselé l'opposition pendant son règne de trente-huit ans.

Il est aussi issu du Mouvement populaire pour la libération de l'Angola (MPLA), au pouvoir depuis l'indépendance de l'Angola en 1975. Mais depuis son accession à la présidence, il s'est démarqué de son prédécesseur en congédiant de nombreux barons de l'ancien régime.

Samedi, la police a laissé plusieurs dizaines de personnes protester contre le nouvel homme fort du pays, dans le centre de Luanda, une situation inconcevable sous M. dos Santos.

Certains manifestants brandissaient un portrait de Joao Lourenço barré avec de la peinture rouge.

Ils protestaient contre la loi adoptée fin février par le parlement qui accorde une amnistie à toute personne rapatriant de l'étranger plus de 100.000 dollars.

Pendant les six premiers mois, "il n'y aura pas besoin de justifier de l'origine des fonds", qui ne seront pas imposables, selon le président.

Pour les manifestants, cette loi vise à "protéger les bandits". "Restituez notre argent volé", "le voleur ne peut pas être le patron", ont-ils scandé samedi.

L'amnistie va bénéficier à "des personnes qui ont acquis illégalement des richesses", s'est indigné un des manifestants, Fernando Macedo, professeur d'université.

"Cela n'a pas de sens que de l'argent rentre au pays dans les mains des personnes qui l'ont volée", a estimé le dessinateur Sergio Piçara.

Le nouveau président a promis de relancer l'économie du deuxième producteur de pétrole d'Afrique subsaharienne, frappée de plein fouet par la chute des cours du brut, de très loin sa principale ressource.

"L'existence de ressources financières à l'étranger ne représente aucun avantage pour l'économie nationale, et ce capital peut être transformé en une source complémentaire de financement pour le développement socio-économique du pays", a récemment déclaré le ministre des Finances, Archer Mangueira, pour justifier la loi sur le rapatriement des capitaux.

Samedi, la police a interdit aux manifestants l'accès à la Place de l'Indépendance dans le centre-ville de Luanda, où ils comptaient initialement se réunir.

"Ils doivent rester à 150 mètres de la place pour respect vis-à-vis de la statue du premier président angolais Agostinho Neto", a expliqué la police. Mais elle les a laissés manifester à proximité, a constaté un journaliste de l'AFP.


Auteur: tv5monde.com - TV5MONDE






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Mars, 2018 (08:58 AM) 0 FansN°: 1
Le régime de ce monstre a besoin de sang et de morts et de grande tragédies dans la population pour masquer ses innombrables scandales. Pendant que lui et sa famille grossissent honteusement, les ressources actuelles et futures des pauvres sénégalais sont pillées. Sans parler du gaz et du pétrole, même la caisse de dépôt et de consignation qui gère plus de 200 Milliards est confié à son frère sans possibilité d'audit par l'armp.

Reply_author En Mars, 2018 (08:58 AM) 0 FansN°: 1
macky sall dégage
Anonyme En Mars, 2018 (22:03 PM) 0 FansN°: 2
@Anonyme

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com