Détention des 16 thiantakones: Les ‘’droits-de-l’hommistes’’ réclament un procès

  • Source: : Seneweb.com | Le 02 juillet, 2018 à 12:07:54 | Lu 3262 fois | 6 Commentaires
content_image

Procès pour les talibés de Cheikh Bethio detenus à Thiés

Des organisations sénégalaises de protection des droits l’homme se disent préoccupées par la récurrence des grèves de la faim en milieu carcéral, notamment à Thiès où 16 personnes poursuivies depuis le 26 avril 2012 dans l’affaire du double meurtre de Bara Sow et d’Ababacar Diagne à Keur Samba Laobé dans le département de Mbour ont entamé un mouvement d'humeur.

Dans un document parvenu à Seneweb et co-signé de ces organisations, Sadikh Niass (Raddho), Me Assane Dioma Ndiaye (Ligue sénégalaise des droits humains) et Seydi Gassama, (Amnesty International Sénégal) ont dénoncé cette situation à laquelle sont confrontés ces détenus poursuivis ‘’pour des faits d’homicide avec actes de barbarie, non dénonciation de crimes, association de malfaiteurs, détention d’armes à feu sans autorisation administrative, infraction aux lois sur les inhumations’’.

Une affaire, disent-ils, dont l’instruction a été bouclée en 2013 et ils attendent depuis lors d’être fixés sur leur sort. ‘’Nos organisations ont appris, avec amertume, que suite aux nombreuses promesses non tenues d’organiser leur procès, l’un des prévenus avait tenté de se suicider en avalant des produits détergents.

Nos organisations regrettent la persistance des longues détentions au Sénégal nonobstant l’institution des Chambres criminelles au niveau des Tribunaux de grande instance et appellent l’Etat du Sénégal à se conformer aux dernières recommandations du Comité des nations unies contre la Torture’’, souligne le document.


Auteur: Youssoupha MINE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Juillet, 2018 (13:07 PM) 0 FansN°: 1
Le ministre de la justice est interpellé sur cette question. N’attendez pas qu’il y’ait mort d’homme pour réagir.
Reply_author En Juillet, 2018 (14:00 PM) 0 FansN°: 1
ce n’est pas normal que le commanditaire se hume l’air de la liberté et les exécutants croulent en prison béthio thioune doit être mis aux arrêts
c’est la même chose avec thione seck son complice dort toujours en prison
Anonyme En Juillet, 2018 (13:07 PM) 0 FansN°: 2
Le ministre de la justice est interpellé sur cette question. N’attendez pas qu’il y’ait mort d’homme pour réagir.
Lysa En Juillet, 2018 (15:01 PM) 0 FansN°: 3
comme d'habitude,ces droit de ?????? SE REVEILLENT POUR PRENDRE LE TRAIN EN MARCHE.

le seul droit qui vous importe est celui de vous remplir les poches avec les subventions venues de l'etranger.

les droits du citoyen lamda vous importe peu.

je trouve vos combats tres selectifs et se limitent aux politiques et aux nantis .

les secteurs de la santé, de l'education et bien d'autres sont orphelins de vos voix.

vous confisquez les combats des citoyens et servez de soupape de securité aux gouvernants pour votre benefice.

cette histoire de societe civile est une vaste fumisterie .comment un groupe de nantis peut il s'arroger ce titre .la societe civile c'est nous, le peuple ,pas vous qui etes les plus surs complices des gouvernants.

sans rancune
Anonyme En Juillet, 2018 (18:19 PM) 0 FansN°: 4
20 ans pour chacun d'eux
Fils De Thianta En Juillet, 2018 (19:23 PM) 0 FansN°: 5
A un autre fils de Thianta.

Cher Frere.

J'ai vu la protestation énergique de votre famille devant les caméras de télévision contre le transfert de votre père de la prison de Mbour à la prison de Thies.

Je les ai entendu se plaindre de la distance qui vous sépare de votre cher Papa et de la longueur de la détention préventive.

J'ai aussi vu toute la couverture médiatique faite par les journalistes et reporter sur les autres enfants dans le même cas que vous et qui sont défendus par divers organismes pour la défense des droits d l'homme, etc.



Moi aussi je suis un fils et je peux comprendre vos protestations et votre mécontentement. Je veux me joindre à votre combat car, comme vous le verrez, il y a aussi une grande distance de mon Père.

J'ai aujourd'hui 12 ans et je n'ai idée de mon père que sur les photos qu'il a laissées. Ma religion et mon âge ne me permettent pas de lui rendre visite tous les vendredis. Ma mère étant trop occupée à travailler pour nous nourrir moi mes frères et soeurs.



Au cas où n'auriez pas encore compris, je suis le fils de du Thiantacone que votre père aurait cruellement enterré vivant alors qu'il tenait à tout prix voir son guide spirituel.

J'irai lui rendre visite ce vendredi.

Pendant que votre Papa vous prendra dans ses bras, mon je reciterai 11 Ikhlass sur sa tombe couverte par les mauvaises herbes.



Je demande à tous les filles et fils de faire circuler ce message. Nous parviendrons ainsi peut être à arrêter cette inversion des valeurs humaines.



Les droits de l'homme ne devraient s'appliquer qu'aux hommes droits.



Texte changé et adapté.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com