L'autisme serait dû à un déséquilibre dans le cerveau

  • Source: : TopSante | Le 03 août, 2017 à 18:08:18 | Lu 1333 fois | 0 Commentaires
content_image

L'autisme serait dû à un déséquilibre dans le cerveau

Les troubles autistiques n'ont pas de traitement médicamenteux et leur origine reste floue. Des chercheurs ont découvert qu'ils proviendraient d'un déséquilibre dans les neurones.

L'autisme serait dû à un déséquilibre dans le cerveau entre la signalisation des neurones stimulants et celle des neurones inhibiteurs. Renverser l'équilibre pourrait résorber les symptômes autistiques, pour lesquels il n'existe pas de traitement. Des chercheurs de l'université de Stanford aux Etats-Unis ont pris appui sur des travaux de 2011 parus dans la revue Nature pour modéliser leur recherche. Ceux-ci montraient qu'on pouvait induire un état autistique chez des souris en élevant le ratio stimulants/inhibiteurs. A l'inverse, diminuer ce ratio restaurait un comportement normal chez des rongeurs modèles de symptômes typiques de l'autisme. Dans cette nouvelle étude parue dans Science Translational Medicine, les scientifiques ont testé l'équilibre stimulation/inhibition sur les symptômes d'hyperactivité et de perte d'interactions sociales, chez des souris modèles de l'autisme.

UNE DIMINUTION DES TRAITS AUTISTIQUES

Les chercheurs ont utilisé l'optogénétique, qui utilise la lumière pour activer ou désactiver provisoirement un gène. Ils ont remarqué que les souris de leur recherche partageaient avec les humains autistes un déficit de neurones parvalbumin, des cellules nerveuses inhibitrices dans le cerveau. Ils ont inséré un type de protéine sensible à la lumière ou opsin dans ces neurones parvalbumin. Ces derniers sont devenus plus excitables lorsqu'ils recevaient de la lumière bleue par implant optique. L'autre opsin, également activée par lumière bleue, a eu l'effet opposé dans une autre partie, les neurones pyramidaux : une fois l'opsin activée, les neurones devenaient plus résistants à l'activation.

Réduire l'excitabilité des neurones pyramidaux ou augmenter celle des neurones parvalbumin permet de jouer sur le ratio stimulation/inhibition et donne le même résultat chez les souris : elles passent plus de temps dans des interactions sociales avec d'autres souris et ont moins d'hyperactivité. Les comportements autistiques sont donc réduits. Ces résultats s'appliquent à la souris et ne sont pas directement transposables à l'Homme : d'autres recherches seront nécessaires avant d'espérer une application pratique chez les personnes souffrant de trouble du spectre autistique.


Auteur: Mathilde Ledieu - TopSante






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com