Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

NOMBRE LUMIERE DÉTECTÉ DE LA SOURATE AN-NUR

Posté par: Youssou GNINGUE| Lundi 30 janvier, 2017 15:01  | Consulté 810 fois  |  0 Réactions  |   

Une connaissance non partagée perd son identité de Savoir

1.     Nombre lumière

Une étrange coïncidence  est  que le nom An-Nur, avec une  valeur ésotérique ou poids mystique de 256, corresponde parfaitement à la palette des 256=4x4x4x4 couleurs dépendant de la lumière reflétée par une image. Cependant, la plus étrange coïncidence réside dans le fait que la sourate comporte 64=4x4x4 versets. De plus, Dieu se confond paraboliquement avec la lumière divine dans le verset thème, numéro 35, présenté ci-dessous.

Verset de la Lumière divine (verset 35;  Sourate 24).  "Allah est la Lumière des cieux et de la Terre. Sa Lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat ; son combustible vient d’un arbre béni : un olivier ni occidental ni oriental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers sa Lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient."

Il faut également noter que le nom de Dieu, Allah y est translaté 4 fois comme pour compléter le nombre 64 de versets afin d’obtenir 256=64x4. Ceci, du même coup,  scelle implicitement un des 99 noms, An-Nur, à Dieu. D’ailleurs, le positionnement de ce verset 35 ne semble pas fortuit. En effet, la division de 64 par le rang 35 fournit un étrange nombre 

Ce nombre contient  périodiquement le groupe de  6 chiffres 285714 ou son permuté 142857 qui est un nombre extrêmement fascinant. A cause de ce lien avec An-Nur, nous l’avons baptisé sous la désignation de nombre lumière.

Pour dégager certaines propriétés du nombre lumière, nous aller mettre en relief son lien avec le nombre Tribonacci que nous présentons dans la prochaine section.

2.     Lien avec Tribonacci

Le nombre lumière est une approximation à un centième près du nombre appelé Tribonacci estimé à la valeur  T=1.839286755

Rappelons que dans la suite de Fibonacci, chaque terme est la somme des deux précédents. Le nombre d’or,  approximativement égal à 6.18, est la limite du rapport de deux nombres consécutifs de Fibonacci.  Pour plus d’information, voir mon dernier article : Dieu et le nombre d’or.

Similairement, la suite Tribonacci est telle que chaque terme soit la somme des trois précédents.

Le nombre  Tribonacci, limite du rapport de deux nombres consécutifs de Tribonacci, est de dimension 3 et peut se formuler mathématiquement à l’aide des trois chiffres 1, 3 et 9 sous la formule ci-dessous

Contrairement au nombre d’or, il possède une beauté cachée et difficilement détectable. C’est pour cette raison, beaucoup de chercheur l’on rétrogradé au niveau de nombre d’argent.  Son écriture dégage, à une constante prés, une symétrie parfaite. Les nombres qui le composent possèdent une teneur spirituelle évidente. En effet

Le chiffre 1 symbolise  le commencement,  la création et l’unicité de Dieu. Sa  signification ésotérique est  Dieu, le  créateur.

Le nombre 19 est une représentation de l’unicité de Dieu car 19=1+9=10=1+0=1.

Il est montré que le 19 constitue la signature de  liens des différentes structure composant le saint Coran. D’ailleurs, le rappel de  l’unicité de Dieu est translaté 19 fois dans le Coran. Pour plus d’information sur cette place réservée au 19 voir le site ci-dessus.

Miracle du 19 dans le Coran :    http://www.miraclesducoran.com

Le chiffre 3,  symbole de la créativité, est un  chiffre sacré.

D’après Ibrahima Sakho, le chiffre 3 témoigne  la révélation céleste du Coran.

http://sobhanak.canalblog.com/archives/2006/09/15/2682785.html

Le nombre 33  symbolise la conscience spirituelle à son niveau le plus élevé.

La charpente dorsale de l’homme compte 33 vertèbres en considérant les sacro-coccygiennes.

Le prophète du christianisme, Jésus Christ, a atteint l’accomplissement total de son œuvre gigantesque à l’âge de 33 ans.

Tout ceci démontre que le nombre d’argent dégage à partir de sa formulation  un très haut niveau de spiritualité.

3.      Signature du nombre lumière dans An-Nur

Le nombre lumière, intimement lié à ce nombre lui permettant d’hériter de sa fascination, constitue une signature  de la sourate An Nur.  En effet, contrairement à la plus part des sourates du Coran où le thème titre est annoncé dès les premiers versets, le mot An-Nur n’apparait qu’au trente cinquième verset. Dieu, le tout puissant, y commence par s’identifier à la lumière des cieux et de la Terre. Et dans la dernier verset 64=4x4x4, symbolisant la lumière divine, il  commence par s’identifier en tant que Seigneur des cieux et de la Terre. Le lien entre des ces versets est effectué par le nombre lumière. Ce nombre est intimement associé à la fraction  (1 sur 7) dans laquelle le chiffre 7 symbolise les sept cieux tandis que l’unité symbolise la terre.  Le seul autre verset où la lumière divine a été translatée dans la Sourate 24 est celui dont le thème principal est son oxymore, l’obscurité.

"Ou [ils sont] dans  les très profonds ténèbres comme au sein d'une mer insondable couverte par des vagues, sur lesquelles sont d’autres niveaux de vagues, sur lesquelles sont des nuages ??– obscurités sur obscurités – Quand on y met sa main, on peut à peine la voir. Et pour celui à qui Allah a privé sa Lumière, il n'y a pas de lumière. " (Verset 40, sourate 24)

Ces deux versets liés, 35 et 40, constituent des antithèses. Leurs structures paraboliques se ressemblent considérablement. Le premier est caractérisé par

                                          Lumière sur lumière

Par contre le second, verset 40 est caractérisé par

                     Obscurité sur obscurité,            Ténèbres sur ténèbres

Notons que la considération du nombre Tribonacci à partir du verset 64 pointe le verset 35 tandis le nombre d’or désigne le verset 40.

Ceci montre  que le nombre d’or n’est pas toujours le divin choix privilégié. Le nombre Tribonacci, relégué au second plan comme nombre d’argent, a été choisi pour pointer positivement vers le thème de la lumière divine tandis que le nombre d’or pointe vers celui de l’obscurité.

Tout ceci nous montre que d’autres nombres ayant au moins le même rang que le nombre d’or existent. Il s’agit entre autres du nombre lumière qui est une approximation de Tribonacci.

Dieu a créé toute chose et déterminé avec précision ses justes proportions. Al furqan (verset 2, 25)

Les autres  propriétés du nombre lumière, provenant de ses liaisons avec les fractions de 7 et du nombre magique 142857 , constitue le sujet de mon prochain article,

Dr GNINGUE Youssou, Chair of Math & Comp. Sc. Dep., Laurentian  University (Canada).

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 681037 fois 123 Articles 6758 Commentaires 57 Abonnés

Posts recents
Éclipse ou capture du Soleil par la Lune
BOLT A TRANSGRESSÉ SES PROPRES RÈGLES
Si son excellence nous avait écoutés
LE BONATE DES LEGISLATIVES
ERREUR DE REPARTITION DES DÉPUTÉS DE LA CEDEAO
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?