Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

PARRAINAGE ET RATIONALISATION

Posté par: Youssou GNINGUE| Mardi 27 mars, 2018 19:03  | Consulté 480 fois  |  4 Réactions  |   

Son excellence le Président Macky Sall a tranché en faveur du parrainage pour la présidentielle à travers l’adoption par le Conseil des ministres d’un  projet de révision de la Constitution et du Code électoral. Désormais pour être candidat à l’élection présidentielle, il faut se faire parrainer par au moins 1% des électeurs inscrits dans 7 régions, à raison de 2000 signatures minimum par localité. Si l’on se considère l’actuel fichier électoral avec ses 6 500 000 d’inscrits, tout candidat devra réunir au moins 65 000 parrains pour pouvoir participer à l’élection.

Cette nouvelle disposition va réduire considérablement le nombre de candidats. En effet pour mieux justifier une telle  affirmation, il suffit de considérer les quatre  dernières élections présidentielles.

En tenant compte des inscrits de 5 302 349 en 2012, le nombre minimal de parrainages devrait être approximativement  53 023. Et selon les résultats, seulement  5 candidats (Wade, Macky, Niasse, Tanor et  Idy) sur les 14 devraient participer à ces élections 2012.

En tenant compte des inscrits de 4 917 157 en 2007, le nombre minimal de parrainages devrait être approximativement  49 171. Et selon les résultats, seulement  7 candidats  (Wade, Idy, Niasse, Tanor,  Sagna et Bathily) sur les 15 devraient participer à ces élections 2007.

En tenant compte des inscrits de 2 725 987  en 2000, le nombre minimal de parrainages devrait être approximativement  27 260. Et selon les résultats, seulement  4 candidats (Diouf, Wade, Niasse, Djibo) sur les 8 devraient participer à ces élections 2000.

En tenant compte des inscrits de  2 538 359 en 1993, le nombre minimal de parrainages devrait être approximativement  25 383. Et selon les résultats, seulement  4 candidats (Diouf, Wade, Landing, Bathily) sur les 8 devraient participer à ces élections 1993.

Cette nouvelle disposition s’avère sans aucun doute être une technique de rationalisation des candidatures. De plus, il faudrait compter sans les erreurs de présence de personnes non inscrites sur ces listes de parrainage qui risquent de disqualifier certaines candidatures.

Le parrainage par un nombre raisonnable  d’élus ou de grands électeurs est plus facile à instaurer que le parrainage citoyen. C’est à cause de toutes ces difficultés qu’une telle idée fut rejetée en France. En effet, le parrainage par des électeurs devrait poser un certain nombre de questions que nous reportons ci-dessous.

Une personne inscrite sur le fichier électoral pourrait-elle signer plusieurs listes de candidatures ? Si oui, existe-t-il une limite ? Si non, comment un candidat pourrait contrôler la liberté individuelle intentionnée à signer plus d’une liste ?

Si une candidature est rejetée pour un nombre très réduit de signatures, allons-nous lui donner la possibilité de corriger sa liste ?

Allons-nous mettre à la disposition de chaque intention de candidature un fichier complet des électeurs ?

Toutes ces questions ont amené une grande partie de l’opposition à penser que  ce parrainage est une technique de putinisation de l’élection présidentielle  de 2019 afin de se débarrasser de certains candidats jugés assez gênants.

A mon point de vue, ceci risque d’apporter une certaine complication à cette présidentielle. La meilleure rationalisation est l’élection par le bulletin  unique qui rend l’élection moins coûteuse et décourage les possibilités de spécialisations liées au tirage. Cependant, je pense que le parrainage risque d’être fatal au camp présidentiel. Cette rationalisation de candidatures ne l’avantage pas si l’opposition réagit stratégiquement afin de rendre plus crédibles leurs candidatures.

Prof. Gningue Youssou, Directeur du dep. Math & Comp. Sc., Laurentian  University (Canada).

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (4)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou Gningue En Mars, 2018 (21:42 PM) 0 FansN°:1
Le parrainage d'électeurs doit etre effectué de maniere vigilante et avec precaution

Gawantou akh Yacametou bou diouré dome
Rétiou ame ca yone
Yoffois En Mars, 2018 (22:00 PM) 0 FansN°:2
L’idée de parrainage d’électeurs pour la présidentielle 2019 est une copie du projet avorté de parrainage citoyen de la France.
Youssou En Mars, 2018 (22:06 PM) 0 FansN°:3
Mise en garde de Dr Issa Sall (PUR):
"Le parrainage risque de mettre le pays feu et à sang"
Yoffois En Mars, 2018 (16:15 PM) 0 FansN°:4
Le mode du bulletin unique aurait le meilleur choix de rationalisation des couts. En effet, avec seulement 5 candidats, 5 fois 6 500 000 bulletins sont nécessaires soit 35 millions. Par contre avec le bulletin, il faudrait 6,5 millions quel que soit le nombre raisonnable de candidats. De plus, le bulletin d’aucun candidat ne peut être oublié sans compter la difficulté de preuves (bulletins des autres candidats) favorisant l’achat de conscience.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 745640 fois 150 Articles 12614 Commentaires 59 Abonnés

Posts recents
DEBATS DE CANDIDATS AUX PRESIDENTIELLES 2019
UNE GESTION INTELLIGENTE AURAIT ÉVITÉ LA CRISE UGB
QUI EST HORS LA LOI ?
OPTIMISATION DE LA LIVRAISON DES CONTENEURS AU NIVEAU DU PORT D’ABIDJAN
BBY VA IMPLOSER, BOOOM !
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé