Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

PAS D’EFFET MACKY DANS LE SECOND TOUR MALIEN

Posté par: Youssou GNINGUE| Samedi 11 août, 2018 04:08  | Consulté 182 fois  |  0 Réactions  |   

PAS D'EFFET MACKY

Dans cet article, nous notons que l’effet Macky n'a pas été ressenti dans ce second tour malien. En effet, de manière surprenante, l’apposant SOUMI n'a pas bénéficié, comme Macky en 2012,  des consignes de vote des perdants du premier tour.

RÉSULTATS DEFINITIFS PROCLAMÉS

Le second tour est devenu une assurance et opposera les deux candidats initialement favoris. Les candidats, IBK avec 41,70 %  et    SOUCIS avec 17,78 %  vont se rencontrer pour le duel final. 

      Total des électeurs :    8 millions 642    

      Participants :               3 millions 445 178 soit 43,06 %

      Bulletins nuls ;            224 677

      Suffrages exprimées ; 3 millions 220 501 soit 40,25 %

  1. Ibrahima Boubacar Keita (IBK) ; 1.333 813 électeurs soit 41,42 %

  2. Soumaila Cissé (SOUCIS) ; 573 111 électeurs soit 17,78 %

  3. Aliou Diallo (ALDI) ; 250 167 électeurs soit 8,03 %

  4. Modibo Diarra (MODI) ; 240 290 électeurs soit 7,39 %

  5. Housseini Guindo (HOG) ; 125 153 électeurs soit 3,90 %

  6. Autres Candidats (AC6-24) ; 691 764 électeurs soit 21,48 %

PRÉPARATION DU SECOND TOUR

Des partis de l’opposition au nombre de 18 avec Soumaila Cissé ont contesté les résultats en introduisant des recours. Cependant les résultats provisoires ont été finalement confirmés. Les stratégies d’alliance  vont être déterminantes dans ce duel final. La lutte  se situe à trois niveaux.  

Le premier niveau concerne les 22 autres candidats. Chaque aspirant cherchera à s’allier le maximum et le plus de poids électoral parmi ce groupe de candidats perdants. SOUCIS avait semblé posséder  un avantage considérable pour avoir partagé un même combat en tant qu’opposant avec un grande partie d’entre eux. Cependant l’effet Macky ne s’est pas fait sentir au sein de ce deuxième tour. Le troisième Aliou Diallo et quatrième Modibo Diarra, totalisant 15,42 % n’ont pas donné de consigne de vote. Le cinquième Housseini Guindo avec quatre autres candidats perdants (Modibo Kone, Cheikh Sankare, Mamadou Sidibe et Djeynaba Ndiaye) totalisant 10.07 % supportent la candidature de  IBK. Le seul partenaire de SOUMI dans cette aventure est Drame Dembele avec 0.59. Deux candidats déchus (Omar Mariko et Daba Diawara), totalisant un score de 3,05 %, ont appelé au boycott de ce deuxième tour. Le reste de candidats recalés avec un score approximatif de 12 % n’ont pas encore réagi.

Le second niveau concerne tous les électeurs qui ont participé à ce premier tour. En effet, le report de vote et suivisme électoral ne sont pas automatiques. Le degré de communication et de persuasion sera dans d’une très grande importance.

Le troisième niveau consisterait à développer des stratégies s’adressant aux abstentionnistes qui constituent un groupe plus consistant que le groupe qui s’est initialement exprimé. Ce groupe, incluant aussi bien les abstentionnistes volontaires que les forcés, représente près de 58%.

Les cibles de SOUCIS devraient être ces deux niveaux. Avec une différence assez considérable entre les deux scores et la perte de contrôle du niveau 1, les élections semblent être perdues pour SOUCIS.  

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 786647 fois 236 Articles 15574 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé