Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

RÉALISME POLITIQUE EN PERIODE ELECTORALE

Posté par: Youssou GNINGUE| Mercredi 23 mai, 2018 14:05  | Consulté 193 fois  |  3 Réactions  |   

DISCERNEMENT EN PERIODE ELECTORALE

Ragné  Ci Diongante

Le discernement stratégique est capital en période électorale. Pour nous en convaincre, nous allons dégager trois exemples édifiants.

Le premier concerne les élections  présidentielles et législatives. Les résultats du premier tour proclamés sont ;   Abdoulaye Wade (55.9%) suivis de  Idrissa Seck (14.9%) et Tanor Dieng (13.7%). Se basant sur  certaines irrégularités, l’opposition  avait contesté en vain les résultats. Elle avait par la suite décidé de boycotter les élections législatives.

 Cette décision avait été un manque de réalisme politique.

Ce boycott n’a rien apporté. Au contraire, il a permis à Wade de s’accaparer de presque complètement de l’Assemblée Nationale. Ce fut la plus grave erreur de l’opposition sénégalaise ! Wade en profita pour modifier  la Constitution en faisant passer la durée du mandat de 5 à 7 ans. Jusqu’en 2018, le Sénégal est en train de payer cette erreur monumentale.

Le deuxième exemple concerne les élections de  2012 dont la principale diversion fut le 3ième mandat de Wade.  A part Macky Sall, les candidats se sont laissé embrigader dans cette bataille; empêcher la candidature d’un troisième mandat Wade. Et quand les journalistes posaient la question; si la candidature de Wade est valadée que ferez-vous ? Le seul candidat qui avait considéré  cette possibilité est Macky Sall. Je me rappelle de sa réponse ; Ma diaye ko dollé ! A partir de cette réponse, je savais avoir misé sur le bon cheval.   

Le fait de ne pas psychologiquement pouvoir considérer dans cette situation la possibilité d’une candidature de Wade avait été un manque de réalisme politique.

Le troisième exemple concerne les prochaines élections de  2019. Aujourd’hui, la principale diversion est le parrainage et l’impartialité du ministre de l’intérieur. Certes l’opposition doit faire tout son possible pour que les élections se passent dans les conditions les plus démocratiques. Cependant

Se laisser complétement embrigader dans cette diversion serait  un manque de réalisme politique.

L’opposition doit préparer une stratégie gagnante car elle existe belle et bien. En effet, je demeure convaincu que le parrainage risque d’être fatal au camp présidentiel. Cette rationalisation de candidatures ne l’avantage pas si l’opposition réagit stratégiquement afin de rendre plus crédibles leurs candidatures.

Dr Gningue Youssou, Chair, Mathematics & Computer Science, Laurentian University

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Mai, 2018 (23:05 PM) 0 FansN°:1
Un exemple de manque réalisme politique est le débat religieux dans lequel, IDY s'est empêtré. Il risque de passer une grande partie de son temps a se justifier sur cette question plutôt que sur son programme politique.
Youssou En Mai, 2018 (23:19 PM) 0 FansN°:2
Sur ce débat cité ci-dessus, IDY s'est trompé en remettant en cause le qibla. Mais je pense honnêtement qu'il est profondément musulman. Je crois également a ses excuses voilées. Malheureusement pour lui beaucoup de personnes ne l'entendront pas.IDY faisait son one man show et n'a pas eu de retenu.
Youssou En Mai, 2018 (23:25 PM) 0 FansN°:3
Pour conclure cette question du réalisme politique de IDY, je dirais simplement et malheureusement que IDY vient de perdre les elections présidentielles 2019. Dommage, il a brûlé toutes ses propres chances.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 755242 fois 163 Articles 13191 Commentaires 61 Abonnés

Posts recents
FOCUS ON JAPAN
BALNIOU AKH A KHALIFA SALL
MACKY APPROUVE INDIRECTEMENT CAPITAINE DIEYE
LA DEMISSION DE LA VERITE
SENEGAL, UN PETIT PAYS, DE GRANDS HOMMES
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé