Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

REPUBLIQUE DE LA TRANSHUMANCE

Posté par: Youssou GNINGUE| Jeudi 23 août, 2018 08:08  | Consulté 203 fois  |  0 Réactions  |   

La transhumance est un mot à connotation  agro-pastorale indiquant la migration de bétails dans un but de recherche de zones de pâturage plus propices sur le plan des conditions climatiques à une période donnée. Cette  migration est en conséquence périodique et continue compte tenu des changements saisonniers.

Cette idée a été métaphoriquement bien interprétée par le génie sénégalais pour signifier les mouvements de politiciens d’une formation perdante du pouvoir vers la gagnante.

C’est une autre manière de conquérir à nouveau le pouvoir et donc de continuer à bénéficier de ses avantages. Tout se passe comme si le transhumant n’avait jamais perdu le pouvoir. Il est un véritable serpent à plusieurs têtes.

Une grande partie de politiciens qui avaient supporté Diouf avait vite rejoint Wade suite aux audits initiés en 2000 par ce dernier. Quelle perte d’argent !  De même, une grande partie de politiciens qui avaient supporté Wade avait vite fait de  joindre Macky suite à la remise en place de  la CREI. Avec les élections présidentielles en vue, ce mouvement migratoire s’est accentué.

La transhumance détruit d'importantes valeurs morales d’un homme et progressivement de la société dans sa globalité. Le respect de la parole donnée est bafoué. Le mensonge devient ainsi le maitre et on cherche par tous les moyens à se trouver une place pour paitre paisiblement.

La personne que nous avions combattue et dénigrée hier, devient aujourd’hui notre principal allié et nous chantons, sans remords, ses louanges de grandeurs.

La transhumance réduit le degré d’alternance souhaité par la population et incite certains supporters du pouvoir en place à se démarquer et recommencer leur recherche d’alternance. Ces braves personnes demeurent ainsi d’éternelles opposantes de versatiles pouvoirs.

L’un des phénomènes le plus criard  de l’actualité politique est la transhumance dont les manifestations intermittentes et variées procèdent à des scissions au sein de formations politiques, de démissions de militants suivis de massifs recasements dans la famille au pouvoir fièrement exhibés de manière incitative lors de manifestations politiques.

Marquée par des pratiques politiciennes à la limite honteuses, la République est aujourd’hui devenue celle de la transhumance banalisée. Et pourtant, dès son accession à la magistrature suprême, le Président Macky Sall avait promis au peuple sénégalais une gouvernance vertueuse basée sur le retour des valeurs.

Dans le but de remporter les élections présidentielles, Son Excellence Macky Sall encourage activement la  transhumance. Son terrain de prédilection se trouve être les cérémonies de deuil. Il tend la main à ses adversaires au moment où ils sont émotionnellement les plus fragiles. La scène politique sénégalaise est polluée par le phénomène de la transhumance politique qui induit des pertes des valeurs éthiques et démocratiques.

Aujourd’hui, toutes les raisons qui ont fait que les sénégalais se soient débarrassés du président Wade se trouvent amplifiées dans la gouvernance du président Macky Sall.

Sur le plan des infrastructures, Wade comme Macky possédait une assez bonne note de passage. C’est au niveau des valeurs qu’ils ont, tous les deux, péché. Ceci nous permet d'affirmer l'assertion présentée ci-dessous. 

Si Wade est sorti par la petite porte, alors Macky est rentré par la fenêtre.

 

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 792164 fois 236 Articles 16415 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé