Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Richesse inexploitée de l’UCAD: Cheikh Anta Diop

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 10 février, 2013 11:27  | Consulté 3633 fois  |  9 Réactions  |   

 

Ce mois de février, plus précisément le 7 février 2013, correspond au 26e anniversaire de la disparition du savant Cheikh Anta DIOP. Cette date aurait dû être marquée dans le calendrier de l’UCAD par une grande conférence annuelle et internationale.

Il y a un an, nous avions programmé en sa mémoire une conférence sur les Etats-Unis d’Afrique dans la salle de l’UCAD II. L’objectif était d’utiliser cette opportunité pour l’élever en une grande conférence annuelle et internationale. En ce mardi matin du 7 février 2012, j’ai été choqué suite à la réception d’un appel téléphonique d’une autorité me sommant d’annuler la Conférence. Cependant, je finis par accepter l’ordre car il s’agissait d’une question de sécurité. Une marche en mémoire de l’Etudiant Mamadou DIOP, tué une semaine auparavant durant les manifestations préélectorales, devrait être menée à partir de l’UCAD II.

La Chaire de la Diaspora que l’UCAD envisage de mettre en place devrait aller dans le sens d’une telle Conférence annuelle et internationale. Son objectif est d’offrir l’occasion d’engager une réflexion approfondie sur les questions soulevées par Cheikh Anta Diop. Elle devrait également s’atteler à la mobilisation de fonds dans le but de continuation de l’œuvre du professeur. Cette démarche de l’UCAD et de son recteur Saliou Ndiaye doit être saluée.

Certes des conférences sont habituellement organisées durant cette période pour honorer la mémoire de l’illustre professeur. Cette année, une table-ronde sur le thème : « L’actualité de la pensée de Cheikh Anta Diop », est prévue le jeudi 14 février 2013 à 16 h, à la Salle de conférence de l’Ucad II. Cependant, il faudrait dépasser ce niveau national et l’élever à une dimension internationale.

Il faudrait dépasser la mise en place de cette chaire et mettre en valeur le laboratoire de Carbone 14. Dans sa position et sa dimension actuelle, ce laboratoire, anonymement enfoui derrière le bâtiment de l’IFAN, passe inaperçu alors qu’il devrait jouer un rôle de pivot au niveau de la recherche et de la formation à l’UCAD. Il faudrait bâtir une nouvelle structure l’abritant avec un institut de recherche et de formation.

Ceci fournirait l’occasion d’introduire les enseignements sur différents thèmes de l’Egypte pharaonique au niveau de l’UCAD.

Ceci fournirait l’occasion d’introduire les enseignements de langues nationales au niveau de l’UCAD.

Ceci fournirait l’occasion de suivre l’orientation tracée par Cheikh Anta DIOP. D’après ses études, les recherches au niveau de l’Afrique  «ne sortiront pas du cercle vicieux où elles se meuvent pour retrouver tout leur sens et toute leur fécondité qu’en s’orientant vers la vallée du Nil». 

La mise en place de cette institution de recherche et de formation devrait permettre à l’UCAD de jouer un rôle pivot sur le plan international. Elle devrait être une source importante d’attraction de fonds de recherche. D’ailleurs sa mise en place pourrait être complètement et facilement financée par des fonds externes.

Pour commémorer le décès du professeur, certains vont effectuer un pèlerinage à Caytou, village natal de Cheikh Anta Diop. En ce dimanche 10 février 2013, joignons nous à  eux pour exaucer des prières en faveur du dernier pharaon.

Que  Cheikh Anta Diop repose en paix !

Que Dieu, le tout puissant Allah, l’accueille dans son Paradis !

Pr Youssou GNINGUE  (UL, Dir. Dept.  Mathématiques & Informatique, Canada)

 

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (9)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Février, 2013 (14:11 PM) 0 FansN°:1
Right
Ndiobeu,auxerre En Février, 2013 (14:37 PM) 0 FansN°:2
Bien dit. Les œuvres de Cheikh Anta devraient être mieux connues en Afrique car il a fait un travail immense et indiscutable pour la dignité de l'Homme Noire.
Ndiobeu,Auxerre En Février, 2013 (14:57 PM) 0 FansN°:3
Excusez :"l'Homme Noir"je voulais écrire.Il faut savoir que les Occidentaux et les Arabes n'admettront jamais les vérités de Cheikh Anta et ils seront toujours aidés par des traitres Africains complexés jusqu'à l'os.On l'a vu avec Senghor et certains complexés religieux .
Buju Banton En Février, 2013 (22:25 PM)0 FansN°: 640401
Ils utiliseront desormais leurs questions de Securite a toutes les sauces pour emecher l'eveil des consciences. Ce n'est qu'une arme de plus dans leur arsenal d'abrutissement general.

Sachez en tout cas une chose certaine: l'unique raison de vouloir a tout prix maintenir l'Homme "noir" dans l'ignorance est d'ordre purement "religieux".

Car il faut a tout prix EMPECHER L'EMERGENCE DU MESSIE NOIR. Celui qui fera retourner les peuples bannis vers leur createur. Car alors s'en est TOTALEMENT fini pour le regne de Satan.

Si le Createur nous donne longue vie nous en reparlerons et vous comprendrez.

Wake up Black people
Diabaa45 En Février, 2013 (16:43 PM) 0 FansN°:4
les sénégalais sont tlma hypocrites,cheikh anta diop mérite un homage à la dimension de l'homme.Au moment ou les Camérounais et autre africains vénèrent cheikh anta nous autres sénégalais passons tout le temps à parler de senghor ki na rien fait d'autre que retarder l sénégal avk sa grammaire et son français j né sais quoi.jé étais meurtri la semaine passé quand un journaliste posant la question suivante à un étudiant de l'UCAD:connaissez-vous l’œuvre de cheikh anta? sa réponse était/"je ne connais pas bien cheikh anta mais je sais que sété un guerrier"A qui la faute?
Dr Alain Théophile Sané En Février, 2013 (18:14 PM) 0 FansN°:5
J'aimerais ici conforter le message du Dr GNINGUE.Je trouve déplorable que le Sénégal se trouve à la traîne concernant l'oeuvre et la pensée de Cheikh Anta Diop, ce monument de la science.Ces livres devraient figurer au programme d'enseignement dans les collèges, lycées et universités sénégalais. Il est un des plus illustres sénégalais qui devrait l'étoile au firmament vers laquelle nos regards devraient être tournés pour guider nos pas vers des sommets radieux.
Sn En Février, 2013 (01:47 AM) 0 FansN°:6
Une conference temoignage du Feu Grand intellectuel , penseur John Henrik Clark sur Cheikh Anta , introduite par un Prof. Senegalais a New York. Great mind food stuff. Enjoy
youtube.com/watch?v=kH_nLvVN_RI&feature=related
ModernitéInnovation En Février, 2013 (15:08 PM) 0 FansN°:7
Pourquoi ne pas utiliser les nouvelles technologies, internet, les médias sociaux... pour lui rendre un vibrant hommage : pas besoin d'autorisation, ni de salle....évoluons un peu way...Les africains sont comme les colons francais papoter rék et ne rien faire...tjrs des prétextes pour ne rien faire...

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 702832 fois 131 Articles 7711 Commentaires 58 Abonnés

Posts recents
LA VRAIE QUESTION
VERS UNE MONNAIE COMMUNE OUEST AFRICAINE
ALIOU SALL, EN YAKH ET EN YAPP
Belle leçon de Respect et de Sportivité
ET SI WADE SAVAIT
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?