Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

SCIENCE AVEC CONSCIENCE MAIS SANS ÂME

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 08 mai, 2016 14:05  | Consulté 4561 fois  |  1 Réactions  |   

L’âme est le principe vital et spirituel qui anime le corps physique de tout être vivant.

1. Âme  et  Religions

Pour la plus part des croyances religieuses, l'âme est l'attribut animé qui habite un corps matériel durant la vie. À la mort, elle quitte le physique, s’élève au ciel et ensuite va s’accoupler à nouveau avec ce même corps lors de la résurrection. Contrairement à la chaire, l’âme est éternelle ce qui lui confère une part du vivant qui s’apparente le plus à Dieu.

2. Âme  et  Expériences de Mort Imminente

Des Expériences de Mort Imminente (EMI) sont rapportées un peu partout dans le monde. Les personnes impliquées y ont toutes vécues une décorporation en se retrouvant soudainement hors de leurs physiques. De cette position, elles aperçoivent en spectatrice, leur propre corps et peuvent quelquefois d’écrire le comportement de personnes autour d’eux. Ces expériences attirent de plus en plus les intérêts et curiosités de certains chercheurs scientifiques.

3. Âme  et  Méditations

Ces formes d’expériences sont également vécues mais de manière légèrement différentes par des adeptes de la méditation. Elles sont appelées Sortie Hors de son Corps (SHC). Des techniques pour ces sorties sont d’ailleurs enseignées par certaines écoles de méditation. Le principal objectif est de réaliser la connexion directe avec l’âme.

4. Âme  et Philosophie

Historiquement, la notion d’âme avait occupé une place importante dans la philosophie, mais son intérêt contemporain se trouve de plus en plus limité. Ces textes anciens sont souvent réinterprétés pour évacuer et remplacer l’âme par des termes comme l’esprit, l’être, la conscience ou le psychisme.

5. Âme  et  la mort

Pour les bonnes personnes, la séparation de l’âme et du corps physique s’effectue graduellement, avec douceur et donc sans douleur. Le corps souffre souvent plus pendant la vie qu’au moment de la mort. L’acceptation de l’existence de l’âme devrait nous amener à redéfinir la mort et surtout la mort cérébrale. Dans certains cas, la vie est maintenue artificiellement pendant que le souffle de la vie n’est plus en place.

6. Âme  et  Animisme

Le poète Lamartine va jusqu’à questionner l’existence d’âme pour les objets à travers ses célèbres vers.

Objets inanimés, avez-vous donc une âme

Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?

Et Birago Diop de lui répondre avec le Souffle

Écoute plus souvent

Les Choses que les Êtres

La Voix du Feu s’entend,

Entends la Voix de l’Eau.

Écoute dans le Vent le Buisson en sanglots :

C’est le Souffle des ancêtres.

À l’image de ces deux textes, les croyances animistes dépassent, par rapport à l’âme, toutes les autres religions. Elles confèrent, souvent par la réincarnation, une âme aux objets, aux éléments naturels ainsi qu'aux génies protecteurs.

7. Âme  et  Science

Pour être conforme à sa nature, la science fait complètement fi de l’âme et de dieu. En effet, les notions d’âme et de spiritualité sont globalement ignorées en science à cause des aspects subjectifs entourant ces entités insaisissables. Cependant, des chercheurs scientifiques, par le biais de la Neuroscience, s’intéressent de plus en plus à elles.

Dans notre Université, le très controversé professeur en Neuroscience, Michael Persinger, utilise un casque appelé «casque de dieu » (God Helmet) pour mesurer les effets de la stimulation des lobes temporaux a eu un certain retentissement lors d’expériences religieuses et spirituelles. La thèse développée a été critiquée des scientifiques suédois. Le neuroscientifique, Mario Beauregard a examiné la façon dont le cerveau traite ces expériences mais, note des activités résultantes dans différentes parties du cerveau. Cependant, il conclut que toute tentative de réduire l'expérience spirituelle à un phénomène matériel est vouée à l'échec.

Il faut reconnaitre que l’absence de toute considération à l’âme constitue le talon d’Achille de la Science. Pour prouver son existence, la science devrait s’appuyer sur un rapprochement du système nerveux central et du système des chakras. L’activité au sein des chakras pourrait être évaluée chez des sujets qui ont réussi à favoriser l’éveil du système des chakras. La reconnaissance d’un tel système permettrait d’établir une approche différente qui pourrait intégrer les notions d’âme et de spiritualité. Ces expériences pourraient également être menées sur des personnes capables d’effectuer des sorties hors corps (SHC). Une telle approche ne ferait qu’enrichir la science. En effet, une science sans âme est une science sans conscience.

Dr Gningue Youssou, Chair of Math and Computer Science Department, Laurentian University, CANADA

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Mai, 2016 (15:20 PM) 0 FansN°:1
Well

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 681063 fois 123 Articles 6758 Commentaires 57 Abonnés

Posts recents
Éclipse ou capture du Soleil par la Lune
BOLT A TRANSGRESSÉ SES PROPRES RÈGLES
Si son excellence nous avait écoutés
LE BONATE DES LEGISLATIVES
ERREUR DE REPARTITION DES DÉPUTÉS DE LA CEDEAO
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?