Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

STRATÉGIE PERTURBATRICE ET PROVOCATRICE

Posté par: Youssou GNINGUE| Dimanche 02 septembre, 2018 03:09  | Consulté 116 fois  |  1 Réactions  |   

LA RÉVOCATION DU MAIRE KHALIFA SALL

Le Président Macky Sall a démis par décret le maire de Dakar depuis hier le 31 Aout 2018. Il s’oppose ainsi à la volonté librement exprimée par les populations aux dernières élections locales, interprète le Front.

Cette démarche est une stratégie pour  forcer le camp de Khalifa Sall à se dévoiler le plus tôt possible et ne pas prendre le temps nécessaire afin d’assurer la candidature de Khalifa Sall. La loi lui confère un mois pour introduire le pourvoi en cassation. La preuve est que certains partisans, sous le choc de la nouvelle, ont avancé l’idée de l’introduire des Lundi. Heureusement ce n’est pas les avocats. Certes, il faut combattre cette décision mais ne pas se laisser distraire par elle. Le véritable combat est ailleurs ; la candidature à la présidentielle.

Cette démarche est une stratégie de Macky pour dévier ses adversaires du parrainage. C’est également une démonstration de sa position de force tout en réduisant à néant son adversaire. Dans la même semaine, il écarte  deux candidats tout en lançant à chacun un message.

Karim ferait mieux de ne pas venir me déranger et de rester dans son Qatar. Sinon, il risque de rejoindre Khalifa. Et Khalifa a intérêt à accepter son sort. Sinon il risque de perdre beaucoup plus ; la grâce que j’avais généreusement offerte à Karim.

Se tenir au carreau ou subir les carreaux de Reubeuss ! Telle est la loi de Macky

Cette démarche est une stratégie de Macky pour montrer qu’il ne sait pas seulement danser mais également tancer. Karim vient d’être exclu des listes électorales. La Cour suprême a confirmé la position du Tribunal hors classe de Dakar. En effet,  elle s'est dite incompétente pour statuer sur son recours. Dans la même journée, Khalifa a vu sa peine de cinq ans de prison pour escroquerie confirmée par la cour d'appel. Cerise sur le gâteau Macky !  Le Président vient de révoquer Khalifa de toutes ses fonctions de maire de Dakar.

Légal ou pas ! Khalifa n’est plus maire. Qu’il plaise ou déplaise ! Alea iacta est

Nous pouvons finalement noter que Macky est en train de tester sa stratégie de dernier recours ; disqualifier la candidature de Khalifa même si la Cour Suprême ne réussit a vider le cas pour des raisons de temps. Point besoin d’une condamnation définitive pour le sortir de la course présidentielle ! N’en déplaise à certains !

C’est au moment où le niveau d’arrogance se situe à son summum que la stabilité d’un pouvoir se trouve au minimum.

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Septembre, 2018 (14:45 PM) 0 FansN°:1
L'avenir de Khalifa va se jouer lors de cette présidentielle.
S'il l'a gagne, c'est la fin de son cauchemare.
Si Macky perd au profit d'un autre, il va probablement sortir de prison et rejoindre l'Assemblee Nationale.
Sa principale strategie; FAIRE PERDRE MACKY

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 784344 fois 236 Articles 15228 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé