Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Vaincre les Mythes entravant nos Ambitions personnelles

Posté par: Youssou GNINGUE| Lundi 02 mai, 2016 00:05  | Consulté 3154 fois  |  0 Réactions  |   

Quel sens donner à l’ambition ?

D’après Larousse, l’ambition est «un désir ardent de posséder quelque chose, de parvenir à quelque chose, de devenir quelqu’un». En conséquence, elle est une aspiration à un achèvement personnel pour servir, pour posséder ou pour réaliser son potentiel. L’ambition personnelle est ainsi une source de satisfaction résultant d’une certaine créativité et peut concerner un élan d’accomplissement professionnel. Elle peut également concerner un désir d’occuper une position bien déterminée. Nous qualifions cette deuxième forme de sursaut d’ambition positionnelle. Dans chacun de ces deux types d’ambition personnelle, nous devons tenter, dans un premier, de vaincre les mythes les entravant.

Vaincre les Mythes contre nos ambitions professionnelles

Souvent sur la voie de prise de conscience de nos ambitions, des mythes nous empêchent même de penser à de telles réalisations. En réalité, nous devons créer les conditions pour la mise en place de ces opportunités. Il est nécessaire de vaincre et de dompter ces mythes.

Dr Karin Murazsko ne serait pas devenue la première handicapée  neurochirurgienne aux USA. Ni le fait d’être une femme ni le fait de se déplacer en chaise roulante ne l’ont pas empêché d’être l’une des meilleurs dans ce domaine qui constitue une chasse gardée des hommes.

Mon ami Aaron Marsaw ne serait jamais devenu avocat aux programmes du gouvernement canadien s’il n’avait pas vaincu les mythes entourant sa déficience visuelle. Durant ses études à l’Université Laurentienne, il ne serait jamais venu au Sénégal pour me rendre visite.

Cheikh Anta Diop ne serait jamais devenu l’un des plus grands savants de son temps s’il n’avait pas vaincu les mythes entourant l’histoire de l’Afrique.

Pour illustrer les capacités bloquantes de certains mythes, je vais relater une expérience personnellement vécue. Comme ma première année universitaire était occupée par une grève continuelle, j’avais décidé de me présenter à l’examen de l’ancienne compagnie d’Air Afrique pour devenir mécanicien navigant. L’examen était de niveau de DEUG mais je m’étais préparé et avais réussi la première sélection. Nous dûmes partir à Abidjan pour les tests psychotechniques et étions 16 africains dont 8 sénégalais. J’étais le plus jeune du groupe et avais le moins d’expérience d’études universitaires. Durant l’interview, l’examinateur français me demanda la profession à laquelle j’aspirais. Je lui répondis innocemment : professeur de Mathématiques. Sa réponse fut crue mais sembla très convaincante : oubliez cette ambition car vous n’avez les capacités de le devenir. Sur le coup, cette réponse ne me marqua pas car je croyais que je serais sélectionné dans cette dernière épreuve que j’avais à mon avis assez bien réussi mes tests.

Les résultats m’ont très vite ramené à la réalité. Sur la demande de l’école d’aviation de Toulouse, seulement 3 sénégalais devraient être retenus. Même si le groupe de sénégalais sélectionné était principalement constitué de maîtrisard et licencié en physique, je dus accepter difficilement ma disqualification. Je dus me défouler à l’UCAD sur la seule session d’octobre avec une mention excellente et inédite de très bien qui m’a valu l’attention et la protection de professeur Sakhir Thiam tout le reste de mon cursus à l’UCAD.

Chaque fois que je réussissais un diplôme je pensais à l’examinateur français et me disais qu’il avait complètement tort. Cependant,je ne réussissais pas à me débarrasser de cette idée. Même l’obtention de mon doctorat n’avait pas réussi à me défaire d’elle. Même l’obtention de l’obtention d’un poste de professeur à l’Université Laurentienne en 1991, tout juste après la finalisation de ma thèse, n’avait pas réussi à me défaire d’elle. En réalité, je n’avais pas réussi à vaincre ce mythe que m’avais transmis l’examinateur français. Cependant, j’avais réussi à le transformer en source de motivation. De mythe négatif, j’avais réussi à en faire une motivation positive.

C’est seulement lors d’une conférence internationale en optimisation dans la ville de Victoria (Colombie Britannique, Canada) que je réussi à le vaincre définitivement.

L’invité d’honneur de cette conférence était un professeur français de renommée internationale qui, à mon avis, était l’un des meilleurs dans notre domaine d’optimisation et de recherche opérationnelle. Ses recherches avaient considérablement influencé ma thèse. Dans l’après-midi du deuxième jour de la conférence, je m’étais rendu au site des conférences avec une avance d’une demi-heure. J’eu la chance dès ma rentrée dans le Hall de voir l’éminent professeur en compagnie de deux autres participants. Je n’ai pas hésité et me suis avancé vers lui pour lui parler en introduction de la qualité de sa recherche et de l’aide que j’ai pu en tirer lors de ma thèse. Ensuite, je voulus me présenter à lui et au moment de prononcer mon nom, il m’arrêta et me dit je sais Youssou Gnongué. Il l’avait escamoté mais ceci n’avait pas d’importance devant le fait qu’il connaissait mon nom. Je compris à cet instant que j’avais vaincu le mythe depuis belle lurette.

Vaincre les mythes personnels consiste à se débarrasser de tout ce qui est négatif pour se focaliser sur les aspects purement positifs en vue de la réalisation de nos ambitions.

Vaincre les Mythes contre nos ambitions positionnelles

Cette nouvelle forme de victoire est plus difficile à réaliser car les mythes des ambitions positionnelles sont plus généraux. Nous n’avons souvent aucun contrôle sur eux. Leurs forces sont renforcées par la nécessité de compétition avec d’autres ayant la même ambition. Ainsi nous pouvons vaincre les mythes à notre niveau mais devons également amener nos partenaires à en faire de même.

Au plus haut niveau, cette définition peut également concerner une ambition de devenir le Président de la République qui pourrait être motivée par une vision. C’est une ambition positionnelle qui habite une grande partie de politiciens et de personne publique. Les entraves sont multiples et de type ci-dessous.

Vous ne pouvez pas obtenir la caution nécessaire.

En dehors de Dakar, vous n’êtes pas connu. Votre parti n’est pas bien implanté au niveau national.

Vous risquez de ne pas dépasser 1% comme tels candidats durant les dernières élections. Vous risquez d’être ridicule et ferait mieux de vous joindre à tel candidat.

 

Avant de tenter de s’attaquer à de tels mythes il faudrait d’abord questionner leurs provenances. S’ils proviennent de votre parenté et de vos amis, alors ces pseudo-mythes pourraient, dans votre cas, être de simples conseils de proches. Et dans ce cas, il faudrait d’abord les traiter en tant que tels plutôt que de les combattre.

En effet, une seconde définition de l'ambition la considère comme « un désir ardent de gloire, d’honneurs et de réussite sociale ». Cette définition est associée à une poursuite égocentrique motivée par l’amour-propre, la recherche de pouvoir et d’honneurs personnels. Cette ambition dévorante et sans limite, dite démesurée, peut être dévastatrice et drainer un certain niveau de négativité. Dans tous les cas, le degré de positivité d’une ambition dépend de la forme prise, de l’harmonie avec soi, des besoins à satisfaire et des motivations qui l’animent.

Pour vaincre les mythes entravant nos ambitions personnelles, il faut savoir transformer chaque échec en échelle de réussite et intégrer humblement chaque réussite dans son plan général.

Dr Gningue Youssou, Chair of Math and Computer Science Dep., Laurentian University, CANADA

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 681064 fois 123 Articles 6758 Commentaires 57 Abonnés

Posts recents
Éclipse ou capture du Soleil par la Lune
BOLT A TRANSGRESSÉ SES PROPRES RÈGLES
Si son excellence nous avait écoutés
LE BONATE DES LEGISLATIVES
ERREUR DE REPARTITION DES DÉPUTÉS DE LA CEDEAO
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé
Pourquoi l’armée n’interviendrait pas ?