Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

VERS LES PIRES PRESIDENTIELLES DU SENEGAL

Posté par: Youssou GNINGUE| Lundi 02 juillet, 2018 12:07  | Consulté 212 fois  |  3 Réactions  |   

A  six mois ou moins du dépôt des listes de candidatures, les Sénégalais ne sont pas encore fixés sur le processus de mise en candidature. En effet, avec les interactions au niveau du processus de mise en candidature introduites par la loi sur le parrainage, le dépôt initial de candidature doit se faire au plus tard à un mois de la vulgarisation de la liste de candidats, soit approximativement  le 24 décembre 2018.

L’unicité de parrainage conjuguée avec le risque de pénalisation place l’électeur apolitique dans une condition de choix parmi des mises en candidatures inconnues au moment où il reçoit une demande. En effet, certains électeurs prudents vont préférer ne pas parrainer ou attendre d’avoir plus de certitude dans le but de parrainer le candidat pour lequel ils sont prêts à confier leurs votes. Ceci risque d’introduire, pour les partis de l’opposition, un retard considérable dans la confection  de leurs listes de parrainage.

Avec cette loi de parrainage, les électeurs occupent une position déterminante dans le processus de mise en candidature. Une intention de candidature avec une chance très élevée de passage au second tour et de gagner les élections peut se retrouver disqualifiée s’il existe une seule région ou il ne possède pas 0.8% des électeurs  inscrits dans cette région. 

Avec cette loi de parrainage, les électeurs vont prendre conscience de leur pouvoir de détermination de l’issue du processus de candidatures. Ainsi, l’achat de vote de conscience préalablement observé dans les précédentes élections va être remplacé par l’achat de parrainage. Et les prix de marché risquent d’être fixés par le parti sortant dont le  pouvoir d’achat est plus important. Ainsi les candidats qui n’ont pas les moyens devraient se résoudre à rejoindre une coalition plus nantie ou disparaitre.

La loi de parrainage va introduire des conditions chaotiques et d’incertitude. Sachant que l’ordonnancement organisationnel n’est pas le fort des autorités sénégalaises, nous pouvons prédire avec une très forte acuité notre acheminement vers les pires élections présidentielles.

J’aimerais que cette analyse prédictive soit plutôt considérée comme un avertissement afin que ces élections se passent dans les meilleures conditions possibles. 

                  Que Dieu, le tout puissant, protège notre chère nation

Professeur  Gningue  Youssou, Mathematics and Computer Science Dep.,

Laurentian University, Ontario, Canada

 

 L'auteur  Youssou GNINGUE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (3)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Youssou En Juillet, 2018 (13:49 PM) 0 FansN°:1
Cet article est une sonnette d'alarme afin d'éviter le pire; une décevante élection présidentielle.
WAHONE NAKO MO GUEEN HAMONE NAKO
Youssou En Juillet, 2018 (13:50 PM) 0 FansN°:2
Cet article est une sonnette d'alarme afin d'éviter le pire; une décevante élection présidentielle.
WAHONE NAKO MO GUEEN HAMONE NAKO
Youssou En Juillet, 2018 (18:40 PM) 0 FansN°:3
D’après le candidat aux présidentielles 2019, Ngouda Kane Fall, à Touba, à cause de leur parrainage des gens sont en train de distribuer du riz, du sucre, des enveloppes de 50 000 Fcfa pour se faciliter la collecte de signatures.

Ajouter un commentaire

 
 
Youssou GNINGUE
Blog crée le 19/03/2012 Visité 784388 fois 236 Articles 15230 Commentaires 67 Abonnés

Posts recents
LA REVANCHE PAR LA REVOCATION
CONCURRENCE INTERNE ET SAUVAGE DANS LE MACKY-PARRAINAGE
APPROCHE STEM POUR UNE EDUCATION PLUS EFFICIENTE EN AFRIQUE
APPLICATIONS DU PARRAINAGE AUX PRECEDENTES PRESIDENTIELLES
LES VRAIS CANDIDATS SE SONT LANCÉS DANS LE PARRAINAGE
Commentaires recents
Les plus populaires
Salvy, DG de Dakar Dem Dikk, n’aurait jamais dû exister
Pas d’Amalgame dans l’Affaire Bethio
La Bibliothèque Sembène Ousmane de Yoff doit être élevée à la Dimension Nationale
Aucune Responsabilité Africaine dans la Traite Transatlantique des Noirs
Rebaptiser le Stade LSS par le nom J.F. Bocandé